Actu voiture électrique

Cette VW ID.3 a parcouru 100 000 km : voici l’état de sa batterie

Philippe Moureau

Après un test d’endurance mené sur plus de 100 000 kilomètres, la Volkswagen ID.3 se démarque par sa résilience, avec une capacité de batterie encore impressionnante de 93%. Le test a été réalisé par l’ADAC, la plus grande association automobile d’Europe, qui n’a ménagé aucun effort pour pousser ce véhicule électrique à ses limites.

Un test éprouvant qui confirme la qualité

L’ADAC a choisi le modèle Volkswagen ID.3 Pro S pour ce test, et après deux ans et demi de trajets intenses, la batterie haute tension de 77 kilowatt-heures du véhicule – disponible dans tous les modèles ID – affiche toujours une capacité nette de 93%. Un résultat d’autant plus remarquable que Volkswagen garantit une capacité de 70% après huit ans ou 160 000 km. Le véhicule a donc largement surpassé les attentes.

Durant ce test, l’ADAC a également choisi une approche agressive en ce qui concerne la recharge, privilégiant souvent la recharge rapide à 100%. Pourtant, Volkswagen conseille une recharge rapide jusqu’à 80% pour prolonger la durée de vie de la batterie.

Mises à jour logicielles et performance

L’un des points à retenir de ce test d’endurance est l’importance des mises à jour logicielles. Au cours de l’essai, la Volkswagen ID.3 a bénéficié de plusieurs mises à jour. L’une d’elles a notamment augmenté la puissance de charge à 170 kW. Outre la correction de bugs, ces mises à jour ont eu un impact positif sur la consommation et l’autonomie du véhicule, améliorant notamment la consommation d’énergie sur de courtes distances et par temps froid.

A lire également :  Honda casse le prix de sa voiture électrique : elle devient enfin abordable

L’ADAC a également salué le planificateur d’itinéraire intelligent pour véhicule électrique de la VW ID.3. Ce système, ajouté via une mise à jour, planifie efficacement les arrêts de charge lors de longs trajets en tenant compte de la situation actuelle du trafic et des prévisions.

Quelques bémols à noter

Malgré ses nombreuses qualités, la Volkswagen ID.3 n’est pas exempte de défauts. L’ADAC a relevé certains problèmes persistants liés à la programmation logicielle, un système d’infodivertissement lent et l’absence de préchauffage de la batterie. De plus, certains éléments tels que les commandes tactiles sur le volant ou les réglages de température imprécis ont été critiqués.

Bien que la Volkswagen ID.3 présente quelques défauts, elle a prouvé sa robustesse et sa fiabilité lors du test rigoureux de l’ADAC, renforçant sa place en tant que véhicule électrique de choix pour les consommateurs soucieux de qualité.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires