Actu voiture électrique

Citroën dévoile son nouveau SUV électrique à prix cassé

Albert Lecoq

Le nouveau ë-C3 Aircross de Citroën est là pour faire une déclaration audacieuse dans le monde des SUV électriques. Entièrement revu pour sa seconde génération, ce modèle promet non seulement plus d’espace et de style, mais aussi une accessibilité remarquable, se positionnant directement contre des concurrents de poids comme le Dacia Duster.

Design et dimensions : une métamorphose impressionnante

La transformation du Citroën ë-C3 Aircross est immédiatement visible. Avec un design robuste et une silhouette redessinée, le véhicule mesure désormais 4,39 mètres de longueur, soit une augmentation de 23 centimètres par rapport à son prédécesseur. Ce changement n’est pas seulement esthétique mais augmente également l’espace intérieur, le rendant plus attractif pour ceux qui cherchent un SUV compact mais spacieux.

L’avant du véhicule arbore de nouvelles optiques en forme de crochets, soulignées par une signature lumineuse en trois parties, et un bandeau noir qui évoque le logo rénové de Citroën, placé de manière proéminente pour affirmer une nouvelle identité visuelle. À l’arrière, les feux reprennent cette forme en crochet, assurant une cohérence avec l’avant tout en maintenant une allure moderne et distinctive.

A lire également :  Hyundai tourne définitivement la page en Europe et dit adieu à l'essence

Caractéristiques techniques et innovations

Le Citroën ë-C3 Aircross repose sur la plateforme Smart Car, utilisée aussi pour la dernière génération de la C3. Cette plateforme est particulièrement adaptée aux configurations électriques, garantissant ainsi une intégration optimale des composants électriques essentiels comme la batterie et le moteur.

Les détails spécifiques sur la puissance du moteur électrique et la capacité de la batterie n’ont pas encore été divulgués, mais on peut s’attendre à des performances alignées sur l’actuelle ë-C3 et l’Opel Frontera, soit des motorisations allant de 113 à 156 chevaux pour une autonomie allant de 320 à 400 km.

Un positionnement tarifaire compétitif pour conquérir le marché

Citroën semble déterminé à rendre le ë-C3 Aircross extrêmement compétitif sur le plan tarifaire. En s’inspirant de la stratégie de Dacia, le constructeur français vise à proposer des prix accessibles pour attirer une clientèle plus large. Le prix de départ du modèle précédent, l’ë-C3, était de 23 300 € hors bonus écologique, ce qui donne une indication sur l’approche tarifaire agressive que Citroën pourrait adopter pour le ë-C3 Aircross en le proposant aux alentours de 25 000 à 26 000 € hors bonus.

Bien que le prix exact ne soit pas encore annoncé, le véhicule sera produit en Europe et, par conséquent, éligible aux diverses subventions et incitations disponibles pour les véhicules électriques. Cela pourrait permettre au ë-C3 Aircross d’offrir un rapport qualité-prix encore plus attractif.

A lire également :  Vidéo : le sous-marin Tesla arrive et fait sensation à Dubaï

Un nouveau challenger dans l’arène des voitures électriques abordables

Le Citroën ë-C3 Aircross se profile comme un concurrent sérieux dans le segment des SUV électriques accessibles. Avec ses dimensions généreuses, un design entièrement revu, des innovations technologiques et une politique de prix agressive, ce modèle est prêt à séduire une large palette d’acheteurs, des familles aux amateurs de technologie verte. Avec l’annonce complète prévue pour cet été, le ë-C3 Aircross est certainement un modèle à surveiller pour tous ceux qui envisagent de passer à l’électrique sans compromettre l’espace, le style ou le budget.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires