Actu voiture électrique

Domptez l’hiver au volant de votre Tesla : le guide ultime pour braver le froid

Albert Lecoq

Quand les flocons de neige commencent à danser et que le thermomètre flirte avec les températures négatives, les propriétaires de Tesla se posent une myriade de questions. Pas de panique, chers aficionados de l’électrique, voici des conseils affûtés pour que votre Tesla soit aussi réactive qu’un renne du Père Noël, même en hiver.

Optimiser l’autonomie de votre Tesla par temps de gel

L’air froid n’est pas l’ami de l’autonomie, que votre monture soit électrique ou thermique. À bord d’une voiture Tesla que ce soit une Model 3, une Model Y ou même une Model S ou une Model X, la diminution de l’autonomie se fait sentir plus rapidement car les batteries électriques exigent une température de fonctionnement idéale. Votre véhicule consommera plus d’énergie juste pour réchauffer ses batteries avant même de démarrer. Voici des stratégies pour contrer ce phénomène :

  • Programmez le départ différé pour que votre Tesla soit prête et chaude à l’heure prévue.
  • Gardez votre Tesla branchée pour qu’elle utilise l’énergie du réseau plutôt que sa batterie pour se réchauffer.
  • Dégelez à distance avec l’application Tesla, un luxe que vous ne regretterez pas.
  • Activez le mode Confort pour limiter la puissance délivrée et ainsi mieux maîtriser la traction.
  • Modérez l’accélération pour éviter de surprendre la batterie… et le conducteur !
  • Chaussez des pneus hiver pour une adhérence optimale sur la neige et le verglas.
  • Utilisez le système de navigation pour que votre Tesla préchauffe la batterie en vue d’une recharge rapide.
  • Évitez de consulter trop fréquemment l’application pour ne pas éveiller la batterie sans nécessité.
  • Privilégiez les sièges chauffants plutôt que le chauffage général de l’habitacle.
A lire également :  La voiture électrique aura bientôt plus d'autonomie que la voiture thermique, c'est confirmé

La précondition de votre Tesla : un réflexe à adopter

Pour les propriétaires qui recharge leur Tesla à domicile, l’astuce maîtresse réside dans l’utilisation intelligente de la fonction de départ programmé, ajoutée via une mise à jour logicielle de Tesla. Voici comment procéder :

  • Pour le départ programmé: Allez dans ‘Chargement’ > ‘Départ programmé’ > ‘Planifier’ > ‘Heure de départ’.
  • Pour la précondition: Ouvrez l’app Tesla et sélectionnez ‘Climat’ > ‘Allumer’.
  • Pour le dégivrage: Ouvrez l’app Tesla et choisissez ‘Climat’ > icône de dégivrage.

Non seulement cela réduira potentiellement votre facture d’électricité en chargeant pendant les heures creuses, mais cela vous garantira aussi une voiture chaude et accueillante dès votre montée à bord.

Les détails qui comptent

Quand l’hiver montre ses crocs, laissez votre Tesla branchée autant que possible. L’énergie externe maintiendra la batterie à bonne température, minimisant la perte d’autonomie et préservant la santé de votre batterie.

En anticipation d’une nuit polaire, écartez vos essuie-glaces de leur position de repos pour éviter qu’ils ne gèlent sur le pare-brise. Activez le ‘mode service’ pour les essuie-glaces via l’écran de contrôle pour faciliter cette opération. Concernant les rétroviseurs, désactivez le repli automatique pour éviter de les retrouver coincés par le givre, ce qui pourrait endommager les moteurs.

A lire également :  La nouvelle Tesla Model 3 Performance est arrivée : plus performante et encore moins chère

Adaptation au freinage régénératif en hiver

Le freinage régénératif est une merveille technologique mais peut devenir un danger sur une route glacée. En hiver, évitez le mode “Serrage” un peu trop violent via les réglages de votre Tesla pour éviter toute perte de traction intempestive. Soyez conscient que le freinage manuel pourrait être nécessaire si la batterie est trop froide pour accepter l’énergie récupérée par le système de régénération.

Le mode d’accélération Standard ou Sport n’est pas de saison en hiver. Passez en mode Confort pour réduire le couple transmis aux roues, minimisant ainsi le risque de dérapage et préservant votre autonomie.

Vous avez d’autres astuces ? N’hésitez pas à partager vos expériences en commentaire !

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires