Actu voiture électrique

Hyundai dévore la concurrence : pour suivre la demande, une nouvelle usine titanesque va sortir de terre

Philippe Moureau

L’avènement des véhicules électriques se confirme jour après jour, et Hyundai s’affirme comme un leader audacieux dans ce secteur en pleine effervescence. Aujourd’hui, nous vous révélons comment la marque coréenne prend les devants avec un projet d’envergure : la construction d’une usine dédiée aux véhicules électriques en Corée du Sud. Hyundai n’est pas à son coup d’essai, démontrant une fois de plus sa vision stratégique et son engagement envers un avenir durable.

Hyundai et son investissement historique en Corée

Marquant un jalon historique pour Hyundai, la marque inaugure les travaux de son usine flambant neuve sur son sol natal. Avec un démarrage des travaux prévu avant la fin de l’année 2023, l’urgence d’agir pour Hyundai est plus que jamais palpable.

Ce projet ambitieux, évalué à 1,5 milliard de dollars, permettra de produire jusqu’à 200,000 véhicules électriques annuellement. Il s’agit de la première installation de ce type en près de trois décennies, implantée sur le site historique d’essais de véhicules à Ulsan. Concernant le début de la production, le premier trimestre de 2026 est l’échéance visée, annonçant une avancée significative dans un futur proche.

A lire également :  Hyundai Ioniq 3 : le futur SUV électrique à 25 000 €

Un modèle de durabilité et d’innovation

L’étendue de l’usine, presque équivalente à 550,000 mètres carrés, sera alimentée entièrement par des énergies renouvelables, certifiée RE100. La construction de l’usine se fera également dans une optique de réduction d’empreinte carbone, visant une neutralité carbone complète, démontrant l’engagement écologique de Hyundai.

Parallèlement, Hyundai n’en est pas à son unique projet. Le constructeur a déjà entamé les travaux de fondation de son usine de véhicules électriques et de batteries en Géorgie, aux États-Unis, et prévoit une autre usine en Arabie Saoudite. La cadence ne faiblit pas, puisque la production en Géorgie pourrait commencer dès fin 2024.

La stratégie de production de Hyundai : Anticiper l’avenir

Quels seront les véhicules sortant de ces lignes de production futuristes ? Bien que l’information reste sous silence, les versions de production des concepts EV3 et EV4 sont de sérieux candidats. Hyundai, en collaboration avec Kia et Genesis, mise sur une architecture électrique 800V et s’éloigne progressivement des plateformes de véhicules traditionnels pour se préparer pleinement à l’ère électrique.

Face à des commentaires souvent pessimistes sur la demande actuelle de véhicules électriques, il est crucial de garder une perspective globale. La demande mondiale pour ces véhicules ne cesse de croître, justifiant ainsi l’accroissement des capacités de production. Hyundai le sait et semble prêt à répondre à cet appel, sans crainte d’un hypothétique recul de l’électrification.

A lire également :  Kia EV3 : Tout savoir sur le SUV compact électrique coréen à prix cassé

Il est indéniable que l’engagement de Hyundai envers l’expansion de la production de véhicules électriques et de batteries est ferme et stratégiquement avisé. Avec une vision à long terme et une adoption des véhicules électriques en hausse constante, Hyundai se prépare à dominer le marché dans les années à venir, en mettant en œuvre sa conviction dans son avantage de précurseur.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires