Hyundai tourne définitivement la page en Europe et dit adieu à l’essence

ParAlbert Lecoq 14 mars 2024 à 17h48

Hyundai va opérer un changement majeur sur le marché européen. Les amateurs de sensations fortes au volant d’une voiture à essence vont devoir dire adieu à une ère emblématique. Hyundai a officiellement annoncé l’arrêt de la production de ses modèles sporitfs à essence en Europe, marquant ainsi la fin d’une époque de la marque sur le vieux continent.

Les derniers rugissements des Hyundai N à essence

Hyundai a pris la décision audacieuse de mettre fin à la production de ses modèles N à essence, tels que l’i20 N, l’i30 N, et l’i30 N Fastback, au cours du premier semestre 2024. Cette décision reflète l’engagement de la marque envers une mobilité plus verte et son objectif de proposer une gamme de produits zéro émission en Europe d’ici 2035, avec une neutralité carbone totale dans tous les aspects de la production et de l’exploitation automobile d’ici 2045.

Alors que ces modèles disparaissent progressivement, les versions de l’i20 N et de l’i30 N restent disponibles en Allemagne sur le configurateur de Hyundai et continueront d’être vendues en concession jusqu’à épuisement des stocks.

Un avenir électrifié pour Hyundai en Europe

Bien que les modèles sportifs à essence tirent leur révérence en Europe, cela ne signifie pas la fin de la gamme N de Hyundai. L’avenir de la performance chez Hyundai s’oriente vers l’électrification, avec le lancement du Ioniq 5 N entièrement électrique et la rumeur d’un futur Ioniq 6 N.

Ces développements soulignent l’adaptation de Hyundai aux réglementations environnementales de plus en plus strictes et à la demande croissante pour des véhicules plus respectueux de l’environnement.

Le contexte européen : une transition vers l’électrique inévitable

L’Europe assiste à un tournant décisif dans l’industrie automobile, avec des réglementations sur les émissions de plus en plus sévères et une fiscalité en hausse pour les voitures à essence. La production des modèles N à essence de Hyundai, introduits à partir de 2017, prend fin dans un contexte où la demande pour des voitures performantes mais écologiques monte en flèche.

D’autres constructeurs, tels que Volkswagen, Ford, et Opel, ont également réduit leur offre de voitures sportives à essence, confirmant une tendance générale vers l’électrification et la réduction de l’empreinte carbone.

Les conséquences pour les amateurs de voitures sportives

Cette transition représente un changement significatif pour les passionnés de voitures sportives à essence. Les options disponibles se raréfient, et le marché s’oriente désormais vers des alternatives électriques ou hybrides.

Si le cœur des puristes pourrait saigner à l’idée de ne plus entendre le rugissement caractéristique d’un moteur à combustion interne, l’arrivée de modèles électriques performants comme le Ioniq 5 N offre une lueur d’espoir et promet de nouvelles expériences de conduite excitantes, tout en contribuant à la préservation de l’environnement.

Un nouveau chapitre pour Hyundai et l’automobile

La décision de Hyundai de cesser la production de ses modèles N à essence en Europe est emblématique d’un secteur automobile en pleine mutation. Elle témoigne de l’engagement des constructeurs à adopter des technologies plus propres et à répondre aux attentes changeantes des consommateurs européens. Bien que la fin des N à essence marque la clôture d’un chapitre, elle ouvre également la voie à l’innovation et à l’évolution vers une mobilité durable.

Pour les passionnés de voitures sportives, c’est l’occasion de redécouvrir le plaisir de conduire sous un nouveau jour, au volant de véhicules électriques puissants et respectueux de l’environnement.

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter