Actu voiture électrique

La Fiat 500 électrique va repousser les frontières de l’autonomie avec une nouvelle batterie

Philippe Moureau

Récemment, une nouvelle prometteuse nous vient de chez Stellantis, concernant le futur de la Fiat 500e, un modèle emblématique dans l’univers des petites voitures électriques.

Stellantis promet une évolution significative pour la Fiat 500e

Le PDG de Stellantis, Carlos Tavares, a annoncé une avancée majeure pour la Fiat 500e, qui devrait bénéficier d’une nouvelle génération de batterie d’ici 18 à 24 mois. Cette initiative s’inscrit dans un investissement de 100 millions d’euros visant à augmenter l’autonomie et à réduire les coûts de production, le tout simultanément.

Selon Tavares, cette innovation est le fruit d’une « solution très intelligente » développée par les ingénieurs de la marque, permettant une amélioration notable de l’autonomie tout en diminuant les coûts.

Une production ancrée entre la Chine et l’Italie

La nouvelle batterie de la Fiat 500e sera développée en Chine mais assemblée en Italie, dans l’historique usine de Mirafiori à Turin. Ce site, déjà chargé d’histoire automobile, s’apprête à intégrer cette nouvelle chaîne de montage qui remplacera l’actuel système de batteries importées de Corée du Sud.

A lire également :  Voici pourquoi il est temps de dire adieu au thermique avec ce simple exemple

Ce changement de stratégie de production vise non seulement à optimiser les processus mais aussi à s’ancrer davantage dans la tradition manufacturière italienne.

Des objectifs ambitieux pour booster les ventes

La Fiat 500e, disponible actuellement avec des batteries de 24 ou 42 kilowattheures offrant une autonomie de 190 à 320 kilomètres, verra son autonomie potentiellement augmentée grâce à ce nouveau pack de batteries. En effet, la nouvelle batterie lui permettrait de passer la barre psychologique des 400 km tout en abaissant les coûts, ce qui devient intéressant pour une citadine abordable.

Plus qu’une simple amélioration technique, cette évolution a pour but de rendre le véhicule plus attractif et accessible, augmentant ainsi son attractivité sur le marché.

  • Impact sur les coûts et les ventes : La réduction du coût de production devrait se répercuter sur le prix final, rendant la 500e plus compétitive et accessible à un plus large public.
  • Réponse à la demande fluctuante : Malgré une production record en 2022, Fiat a observé une baisse de la demande qui a entraîné une réduction significative des volumes produits au début de l’année. L’arrivée de la nouvelle batterie pourrait inverser cette tendance.

Les incitations gouvernementales comme leviers de croissance

Le PDG de Stellantis a également souligné le rôle crucial des mesures d’incitation en faveur des véhicules électriques, qui, bien que non encore disponibles dans certains pays, devraient stimuler les ventes en Europe. Cependant, avec l’introduction de la nouvelle batterie, les attentes sont à la hausse, anticipant une adoption plus large du modèle grâce à ses améliorations.

A lire également :  Ferrari en fait la promesse : ses voitures électriques vont faire beaucoup de bruit

La transition annoncée pour la Fiat 500e semble être un pas stratégique et prometteur vers une mobilité électrique plus accessible et durable. En combinant innovations technologiques et stratégies de marché ciblées, Stellantis se positionne non seulement comme un acteur clé dans l’évolution de l’automobile, mais aussi comme un catalyseur de changement dans notre rapport à l’éco-mobilité.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires