Actu voiture électrique

La voiture électrique à 800 km d’autonomie est arrivée en France, et elle est signée Mercedes

Albert Lecoq

Les véhicules électriques sont désormais sur le devant de la scène en annonçant à chaque fois une autonomie record, avec la Mercedes EQS électrique en figure de proue. Lancée en 2021, cette berline haut de gamme se dote d’un restylage significatif, marquant une étape importante dans l’évolution des véhicules électriques de luxe.

Le design revu et une technologie de pointe

L’électrification chez Mercedes n’est plus une nouveauté. La gamme EQ, riche et variée, s’étend de l’EQA à l’EQV, en passant par les EQB et EQE. Au sein de cette famille, l’EQS brille de mille feux. Initialement dévoilée en 2021, cette berline se distingue non seulement par son appartenance à la gamme de luxe, en étant la cousine électrique de la Classe S, mais aussi par ses performances et son design innovants.

Ce début d’année, l’EQS a bénéficié d’un restylage considérable. Au-delà d’un relooking, notamment avec une calandre plus traditionnelle intégrée dans la nouvelle finition Electric Art, cette mise à jour comprend également des jantes de 21 pouces au design sophistiqué. L’arrière de la voiture reste inchangé, préservant ainsi son allure distinctive. La longueur (5,22 m), la largeur (1,93 m) et la hauteur (1,51 m) demeurent constantes, assurant une habitabilité généreuse.

A lire également :  Une Tesla sur deux vient désormais de Chine : une situation étonnante

L’un des points forts de ce restylage est l’intégration de série de l’Hyperscreen Mercedes, un ensemble de trois écrans s’étendant sur 1,40 mètre. Autrefois une option onéreuse, cet élément devient un standard, enrichissant l’expérience utilisateur. Les améliorations ne s’arrêtent pas là : le confort à bord est poussé à l’extrême avec l’introduction du chauffage pour la nuque et les épaules et le Pack Confort Arrière Plus, offrant des sièges exécutifs avec un repose-pied inclinable.

Une autonomie spectaculairement améliorée

La Mercedes EQS franchit un nouveau cap en matière d’autonomie. L’introduction d’une batterie plus puissante, passant de 108,4 à 118 kWh, permet à la berline d’afficher une autonomie impressionnante de jusqu’à 821 kilomètres pour la version 450 + selon le cycle WLTP. Cette avancée place l’EQS parmi les véhicules électriques les plus endurants du marché, rivalisant même avec des modèles comme la Lucid Air Gran Touring.

La berline bénéficie également d’une amélioration de son système de conduite autonome de niveau 2, incluant maintenant le changement de file automatisé, une fonctionnalité absente chez certains concurrents européens. La capacité de recharge reste à 200 kW, permettant une recharge rapide de 10 à 80 % en seulement 31 minutes.

La puissance de l’EQS varie entre 333 et 523 chevaux selon les versions, et la capacité de remorquage a été augmentée pour atteindre 1 700 kilos. Ces caractéristiques témoignent de l’engagement de Mercedes à offrir des performances de haut niveau, tout en continuant à innover dans le domaine des véhicules électriques.

A lire également :  Les premiers véhicules électriques à batterie au sodium promettent une révolution sans précédent

Disponibilité et tarification

Les commandes pour la nouvelle Mercedes EQS restylée ouvriront le 25 avril, avec un prix de départ inchangé de 135 849,99 euros pour la version 450+ AMG Line propulsion, tout en proposant plus d’équipements en série dont l’Hyperscreen, auparavant facturé 8 700 €. Cette politique tarifaire démontre la volonté de Mercedes d’améliorer constamment ses modèles sans compromettre sur la qualité et les performances.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires