Actu voiture électrique

Le cri du cœur d’un designer automobile : pourquoi une voiture électrique devrait-elle être moche ?

Albert Lecoq

De la forme “patate” des voitures aux intérieurs qui ressemblent à un mini-Vegas, Nahum Escobedo, le designer en chef de la Polestar 3, n’a pas sa langue dans sa poche. Mais qu’est-ce qui le pousse à faire ces déclarations audacieuses ?

Les voitures ne devraient-elles être que des patates aérodynamiques ?

L’efficacité d’une voiture électrique peut être améliorée de plusieurs manières. Si réduire le poids est une tâche difficile, obtenir une forme plus épurée est bien plus facile et permet d’augmenter l’autonomie. Beaucoup de voitures électriques d’aujourd’hui ont donc des bords arrondis, donnant une forme plutôt bulbeuse. Mais pour Nahum Escobedo, manager du design extérieur de la Polestar 3, il ne faut pas abuser de l’aérodynamique au détriment de détails de conception intéressants.

Lors d’une interview, Escobedo n’a pas mâché ses mots concernant certaines tendances de conception actuelles. Sa plus grande frustration ? “La rondeur des voitures qui deviennent presque en forme de pomme de terre, ou comme un bonbon gélatineux, parce que c’est parfait pour l’aérodynamique. Évidemment, nous voulons faire quelque chose de différent.”

Les voitures : des casinos roulants ?

Une autre épine dans le pied du designer : l’éclairage ambiant excessif. Pour lui, certains intérieurs de voitures sont tellement surchargés de lumières et de boutons qu’ils ressemblent à un mini-Vegas. Il critique également le fait que les constructeurs en fassent trop à l’extérieur, allant jusqu’à comparer certaines voitures à “des guirlandes de Noël dans la rue”.

A lire également :  Pour ce constructeur, Tesla est devenu obsolète et n'est plus la cible à abattre

Mais ce n’est pas tout : selon lui, la marque Geely ne placera pas de gros badges sur ses voitures. Pourquoi ? Le design lui-même devrait exprimer qu’il s’agit d’une Polestar, sans avoir besoin d’une “étiquette gigantesque”. En d’autres termes, la marque basée à Göteborg ne cherche pas à attirer l’attention uniquement pour que tout le monde reconnaisse le modèle.

A quoi s’attendre pour le futur de Polestar ?

Polestar prévoit plusieurs modèles passionnants dans les années à venir. Notamment, le 5, un gran tourer élégant à quatre portes qui sera lancé l’année prochaine, et le 6, un roadster en édition limitée prévu pour 2026. Ces nouveaux véhicules reflètent la vision unique de la marque en matière de design : se démarquer sans être trop tape-à-l’œil.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires