Actu voiture électrique

Plus de la moitié des français disent OUI à la voiture électrique pour les vacances

Albert Lecoq

À en croire une étude récente d’Alphabet France et YouGov, plus de la moitié des Français (51 %) envisagent déjà de parcourir le chemin vers leur destination de vacances en voiture électrique. Une révélation qui atteste d’un changement de perception notable vis-à-vis de l’autonomie de ces véhicules, même pour de longs trajets.

Tour d’horizon pour les voyages longue distance

Les vacances d’été, période haute en déplacements, voient 70 % des Français opter pour la voiture. Mais dans un contexte où l’Union européenne vise à interdire la vente de véhicules thermiques neufs dès 2035, la voiture électrique pourrait bien devenir la nouvelle norme. L’enquête pointe ainsi que 51 % des Français croient en la faisabilité de voyager longuement de manière 100% électrique. Cette statistique, bien que surprenante au vu des préoccupations antérieures liées à l’autonomie limitée, levées semble-t-il par les améliorations techniques et le déploiement accru des infrastructures de recharge.

Cette confiance peut se résumer en 2 points cruciaux :

  • Tranches d’âge : Les jeunes adultes (25-34 ans) sont les plus enthousiastes avec 66 % de convaincus, contre seulement 45 % chez les plus de 55 ans.
  • Localisation géographique : Les citadins, ayant un accès facilité aux bornes de recharge, se montrent naturellement plus optimistes comparés à leurs homologues des zones rurales.
A lire également :  La Chine arrose Tesla et les géants locaux de l'électrique pour écraser la concurrence

Les avis varient selon l’âge :

  • 66% des 25-34 ans pensent que c’est possible
  • 56% des 18-24 ans partagent cet avis
  • Seulement 45% des plus de 55 ans sont convaincus

La région joue également un rôle :

  • 60% des habitants de la Région parisienne y croient
  • 53% dans le Sud-Ouest
  • 51% dans le Nord-Ouest
  • 50% dans le Sud-Est
  • 42% dans le Nord-Est

La taille de l’agglomération influence aussi les réponses :

  • 58% des habitants de villes de plus de 100 000 habitants
  • 50% de celles entre 20 000 et 100 000 habitants
  • 42% de celles de moins de 20 000 habitants

La situation professionnelle modifie également les perceptions :

  • 63% des personnes sans emploi trouvent cela possible
  • 59% des étudiants
  • 53% des actifs
  • 42% des retraités

Enfin, 56% des personnes avec enfants jugent cela possible contre 49% des personnes sans enfant.

Cette dichotomie souligne l’importance cruciale de continuer à densifier le réseau de recharge partout en France, afin d’uniformiser l’accessibilité et rassurer chaque conducteur.

Le rôle clé des infrastructures dans la transition vers l’électromobilité

Il est indéniable que le développement des infrastructures de recharge est un catalyseur majeur de l’acceptation des voitures électriques pour les longs trajets. La visibilité croissante des bornes, non seulement dans les espaces urbains mais aussi le long des axes routiers majeurs, joue un rôle rassurant pour les utilisateurs potentiels. En à peine plus de 2 ans, le nombre de bornes de recharge rapide sur autoroute a été multiplié par 10.

A lire également :  Tesla va augmenter ses prix en France : ce que vous devez savoir

En parallèle, l’augmentation continue de l’autonomie des batteries des véhicules électriques contribue également à apaiser les craintes. Les modèles récents proposent des capacités qui permettent de voyager de plus en plus loin sans nécessiter de recharges fréquentes, rendant possible des voyages sereins vers des destinations vacancières éloignées.

La voiture électrique sur la route des vacances

Malgré cet optimisme mesuré, il est crucial de conserver un œil critique sur les chiffres. L’enquête d’Alphabet France et YouGov ne précise pas la distance moyenne envisagée par les sondés pour leurs vacances. La portée de ces résultats peut donc varier grandement en fonction de ce paramètre.

Ce qui est certain, c’est que l’âge et la localisation des répondants influencent grandement leur perception de la praticité des voyages longue distance en voiture électrique. Cela met en évidence le besoin d’une communication ciblée et adaptée pour encourager les conducteurs de tous âges et de toutes régions à envisager l’électrique comme une option viable.

En définitive, si la tendance est favorable et que les avancées techniques et infrastructurelles soutiennent cette évolution, le chemin vers un parc automobile électrique à 100% pour les vacances n’est pas sans embûches. Les efforts doivent donc être poursuivis pour garantir que la transition vers l’électromobilité se fasse de manière fluide et inclusive pour tous les Français.

A lire également :  Leurs vacances en voiture électrique ont tourné au fiasco : voici leurs témoignages

Source : Alphabet

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires