Actu voiture électrique

Les ventes de voitures électriques chutent chez Volkswagen et Porsche, et c’est plutôt bon signe

Albert Lecoq

Volkswagen Group, incluant Porsche, se trouve à un moment crucial. Malgré une légère baisse des ventes de véhicules électriques au premier trimestre de l’année, les perspectives s’annoncent radieuses avec l’introduction imminente de nouveaux modèles électriques, notamment le Porsche Macan électrique et le renouvellement et l’amélioration des modèles actuels à l’instar du Volkswagen ID.4.

Un premier trimestre mitigé pour les ventes de voitures électriques

Durant les trois premiers mois de 2024, Volkswagen Group a observé une légère baisse de 3% dans les ventes de ses véhicules électriques, contrastant avec une augmentation globale des livraisons de 3%. Cette période a vu la marque livrer 136 400 voitures électriques, malgré une impressionnante croissance de 91% en Chine, son deuxième plus grand marché. Cependant, cette performance n’a pas suffi à compenser les baisses notables en Europe (-24%) et aux États-Unis (-16%).

Les modèles les plus plébiscités durant ce trimestre incluent le duo VW ID.4/ID.5, l’ID.3, l’Audi Q4 e-tron, le Skoda Enyaq, l’Audi Q8 e-tron, et le VW ID.Buzz. Par ailleurs, VW a constaté une augmentation significative (+154%) des nouvelles commandes en Europe occidentale, son marché principal, avoisinant les 160 000 unités.

A lire également :  BMW rend ses voitures électriques moins chères en France

Hildegard Wortmannm, responsable des ventes chez VW Group, affirme que cet engouement pour les modèles électriques en Europe est un signe prometteur pour l’année, tant sur le plan régional que mondial.

Des améliorations notables et de nouveaux lancements en 2024

Le Volkswagen ID.4, modèle phare de l’année, bénéficie d’améliorations significatives avec une version dotée d’une batterie plus grande (82 kWh), offrant plus d’autonomie et de puissance pour un tarif inchangé. Cette évolution s’inscrit dans la stratégie plus large de VW de renforcer son portfolio électrique avec le lancement imminent de plusieurs modèles attendus, dont l’ID.7 Tourer, l’ID.Buzz à empattement long, le Cupra Tavascan, l’Audi Q6 e-tron.

Porsche, de son côté, se prépare à une année charnière avec le lancement des premières livraisons de la version entièrement électrique de son célèbre Macan. Déjà, plus de 10 000 commandes ont été enregistrées pour ce modèle avant même le début de sa livraison prévue pour le second semestre de l’année. Cette anticipation marque un intérêt croissant pour des alternatives de luxe dans le segment des véhicules électriques.

Le contexte compétitif et les perspectives futures

La compétition ne manque pas dans le secteur des voitures électriques, avec BMW qui a devancé Volkswagen en termes de ventes au premier trimestre, affichant une hausse de 28% avec 82 700 véhicules électriques livrés. BMW a également célébré le franchissement du cap du million de véhicules électriques livrés. En parallèle, Mercedes-Benz Group a vu ses ventes de voitures électriques diminuer de 9% sur la même période.

A lire également :  La voiture la plus sûre du monde, c'est elle : Tesla devient la référence absolue

Malgré ces défis, Volkswagen demeure optimiste et affirme que tous les signaux sont aux vert. L’arrivée de nouveaux modèles, notamment des versions améliorées et entièrement nouvelles, est vue comme une opportunité de redynamiser les ventes et de renforcer la position de l’entreprise sur le marché des voitures électriques. L’engagement de Volkswagen et Porsche dans l’évolution de leur gamme de véhicules électriques témoigne de leur adaptation aux exigences changeantes du marché et de leur volonté de mener la transition écologique dans l’industrie automobile.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires