Actu voiture électrique

Les voitures électriques coulent à pic malgré les aides records chez nos voisins en Europe

Philippe Moureau

L’Italie, reconnue pour ses paysages pittoresques et son patrimoine culturel, fait face à un défi de taille dans la modernisation de son parc automobile. Malgré une volonté ferme de tourner la page des véhicules polluants, la pénétration des voitures électriques est même en baisse par rapport à l’année dernière. Pourtant, des mesures incitatives substantielles ont été mises en place, marquant un effort gouvernemental non négligeable pour embrasser une mobilité plus propre.

Un plan de relance massif pour stimuler l’achat de véhicules électriques

Le gouvernement italien a lancé un plan ambitieux, armé d’un budget de près d’un milliard d’euros, pour inciter ses citoyens à adopter les voitures électriques. Au cœur de cette initiative :

  • Une subvention allant de 7 000 € jusqu’à 13 750 € pour les ménages dont le revenu annuel ne dépasse pas 30 000 €.
  • Un bonus supplémentaire pour l’achat de véhicules fabriqués sur le sol italien, visant à soutenir l’industrie locale et à favoriser l’emploi dans le secteur automobile national.

Ces mesures ciblent principalement le remplacement des voitures respectant les anciennes normes Euro 2 par des modèles électriques neufs, plus propres et technologiquement avancés. En focalisant sur les familles à faible revenu, le plan espère démocratiser l’accès à la technologie électrique tout en revitalisant l’industrie automobile italienne.

A lire également :  Voici à quoi ressemble le prochain SUV de BMW à l'autonomie et vitesse de recharge record

Un marché automobile encore réticent à l’électrification

En dépit de ces efforts, la transition vers l’électrique en Italie ne se fait pas sans heurts. En ce début d’année 2024, les ventes ont considérablement chuté par rapport à la même période l’année dernière malgré une hausse importante des aides :

  • Une baisse de 34.4% des ventes de voitures électriques sur le mois de mars 2024 par rapport à mars 2023
  • Une baisse de 18,5% des ventes de voitures électriques sur le premier trimestre 2024
Source : Rapport ACEA

Les véhicules électriques ne représentent que 3,9 % des nouvelles immatriculations. Cette timidité du marché peut s’expliquer par plusieurs facteurs, notamment la lente adaptation des infrastructures de recharge et une offre de modèles électriques encore limitée par rapport aux attentes des consommateurs italiens.

Comparaison avec la dynamique européenne

À l’échelle continentale, la situation semble plus optimiste depuis le début de l’année 2024, avec une hausse notable constatée dans certains pays comme la France qui représente au passage le deuxième plus gros volume de ventes de voitures électriques en Europe juste derrière l’Allemagne.

Ce premier trimestre, les voitures électriques ont subit une hausse sur le territoire européen de 3,8%. Bien que modeste, c’est un léger progrès par rapport à l’année précédente. Avec l’ambition de l’UE de rendre tous les nouveaux véhicules immatriculés zéro émission d’ici 2035, les pays membres doivent intensifier leurs efforts.

A lire également :  La nouvelle batterie de CATL va enfin rendre les voitures électriques moins chères

L’initiative italienne, bien que louable, reflète un engagement européen grandissant envers une mobilité durable. Néanmoins, le succès de cette transition repose sur l’aptitude des constructeurs à proposer des véhicules séduisants adaptés à la clientèle et sur la réceptivité des consommateurs à ces nouvelles technologies.

L’avenir de l’automobile en Europe s’annonce électrique, mais les obstacles restent nombreux. Pour l’Italie, le défi est double : accélérer le développement de l’infrastructure nécessaire et élargir l’offre de véhicules électriques attrayants qui peuvent véritablement concurrencer les modèles à combustion traditionnels. La route vers une adoption complète est encore longue, mais avec les bons ajustements et un engagement continu, l’Italie pourrait bien réussir à rattraper son retard et à s’imposer comme un leader de la mobilité électrique en Europe.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

16 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires