Actu voiture électrique

Lucid Motors vise le territoire de Tesla avec une voiture à 50 000 €

Philippe Moureau

Lucid Motors, la startup californienne, prépare une nouvelle pépite qui pourrait donner du fil à retordre à Tesla. Le PDG de Lucid, Peter Rawlinson, vient de dévoiler son plan ambitieux pour une voiture électrique abordable et haute en technologie.

Le grand dévoilement

L’annonce a de quoi faire tourner les têtes. Peter Rawlinson, le PDG de Lucid Motors, s’est récemment exprimé sur l’avenir de sa marque. Alors que leur modèle actuel, la Lucid Air, est un mastodonte du luxe avec des prix allant jusqu’à 249 000 $, Lucid prépare maintenant quelque chose de plus accessible. En effet, Rawlinson vise à lancer une voiture électrique d’environ 50 000 $ soit 50 000 € si le modèle passe l’Atlantique pour débouler en Europe, ce qui la placerait en concurrence directe avec les célèbres Tesla Model 3 et Model Y.

Le PDG de Lucid n’a pas manqué de préciser que cette approche s’inscrit dans une démarche de démocratisation de la technologie électrique. Rawlinson, ex-ingénieur chez Tesla, sait de quoi il parle. Il a été à la tête de l’équipe Tesla qui a conçu la prise de charge standard nord-américaine (NACS). Ce n’est donc pas un novice en la matière !

A lire également :  Les États-Unis passent à l'action face aux voitures électriques chinoises avec une taxe multipliée par 4

Son financement est prêt et il vient d’où, vous pensez ?

La nouvelle devrait être accueillie à bras ouverts par les investisseurs et les consommatrices et consommateurs attentifs aux énergies vertes. En juin 2023, Lucid a annoncé lever 3 milliards de dollars, principalement auprès du Fonds d’investissement public d’Arabie saoudite. Ce fonds est d’ailleurs le plus grand actionnaire de Lucid avec plus de 60 % des actions.

La levée de fonds sert clairement à financer cette vision ambitieuse. Rawlinson n’a pas seulement partagé le prix cible de ce futur véhicule électrique, il a également indiqué qu’il serait compétitif sur le marché. Et si vous vous posez des questions sur la source de ce financement, il vaut mieux garder en tête que l’industrie de l’automobile électrique est en train de devenir un terrain de jeu mondial.

Chargement et environnement : ce que Rawlinson pense vraiment

Si vous êtes un aficionado de voitures électriques, vous savez combien la question du chargement peut être épineuse. Rawlinson a apporté une perspective rafraîchissante sur cette problématique. Selon lui, il est rare que les conductrices et conducteurs de voitures électriques parcourent plus de 500 miles en une seule journée. Il a ainsi mis en avant le besoin d’une infrastructure de charge de niveau 2 plus étendue, notamment dans les appartements et les parkings de rue.

A lire également :  Que vaut vraiment le Peugeot e-3008 ? Les premiers retours laissent planer de gros doutes

Il ne s’arrête pas là. Rawlinson met en garde contre les méfaits du chargement rapide en courant continu (DC), non seulement pour l’environnement, mais aussi pour la grille électrique et la batterie de la voiture. C’est un appel à favoriser le chargement nocturne, une méthode plus écologique et économique.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires