Actu voiture électrique

Maserati va présenter sa première voiture électrique : GranTurismo Folgore

Philippe Moureau

L’électrification est au coeur de l’innovation automobile actuelle. Plus qu’un choix technique, elle est une nécessité pour répondre aux défis environnementaux de notre époque. Et voilà que Maserati, marque emblématique du luxe et de la sportivité, s’y met aussi avec une annonce tonitruante. Vous vous demandez de quoi il s’agit ? Allons découvrir ça ensemble.

Maserati se branche enfin !

Après avoir longtemps résisté à l’appel de l’électrique, Maserati annonce son grand virage technologique. À l’horizon du quatrième trimestre 2023, la firme prévoit de dévoiler la GranTurismo Folgore, son premier véhicule électrique. Mais avant cette grande première, il faut mettre les bouchées doubles : préparer les concessions à cette nouvelle ère. Et cela passe par l’installation de bornes de recharge.

Pour cela, Maserati collabore avec Future Energy, une entreprise basée dans le Michigan, afin de déployer des chargeurs rapides sur mesure. Ces bornes, arborant fièrement les connecteurs CCS et CHAdeMO, pourraient même être accessibles au public, notamment pour des modèles populaires comme la Nissan Leaf. Une manière pour la marque de se montrer inclusive et ouverte.

La GranTurismo Folgore, une foudre électrique

Oubliez le son strident du V-6 biturbo de la GranTurismo traditionnelle. La Folgore promet une propulsion électrique tri-moteur, avec une performance à couper le souffle : 0-100 km/h en seulement 2,7 secondes. Grâce à sa batterie de 92,5 kWh provenant de LG Chem, elle pourra profiter d’une charge ultrarapide lors des arrêts.

A lire également :  L'Europe boude la voiture électrique : les ventes s'effondrent

D’autre part, Maserati, en collaboration avec Bosch, propose une solution permettant aux conducteurs de la Folgore de trouver facilement des points de charge. D’ici mi-2023, Bosch envisage de déployer pas moins de 700 000 points de charge à travers l’Europe, l’Amérique du Nord et la région Asie-Pacifique. Une avancée majeure pour garantir une expérience de recharge sans accroc.

Une vision d’avenir éco-responsable

Maserati ne compte pas s’arrêter là. Après la Folgore, attendez-vous à la Grecale Folgore au début de 2024. Ces lancements s’inscrivent dans la stratégie de Stellantis, maison mère de Maserati, visant la neutralité carbone d’ici 2030.

L’ambition de Maserati ne s’arrête pas à ces deux modèles. En 2022, l’entreprise a partagé sa vision de proposer une version électrique de chacun de ses modèles d’ici 2025 et de passer à une gamme 100% électrique en 2030. Elle s’est également associée à d’autres constructeurs pour développer un réseau de recharge rapide aux États-Unis.

Maserati et l’électrique, une histoire mouvementée

Les déclarations de Maserati sur l’électrification ont été, pendant longtemps, pour le moins ambiguës. De l’opposition franche à une adoption progressive, le chemin a été sinueux. Mais aujourd’hui, avec l’installation de chargeurs dans ses concessions et l’arrivée imminente de ses modèles électriques, la marque semble prête à embrasser pleinement cette nouvelle ère.

A lire également :  Bentley retarde sa voiture électrique face au succès inarrêtable de l'essence

Il fut un temps où la direction de Maserati ne croyait pas en l’électricité pour la marque. Cependant, l’opinion a changé, et malgré quelques contradictions, la firme semble déterminée à avancer. La transition vers l’électrique est désormais en marche, et nous sommes impatients de voir où cela mènera Maserati.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires