Recharger sa voiture électrique sans dépenser un centime, c’est possible dans cette ville du sud de la France

ParAlbert Lecoq 1 janvier 2024 à 16h41

Imaginez un endroit proche de chez vous où vous pourriez recharger votre véhicule électrique sans sortir un euro de votre poche… Ce rêve, une ville du sud de la France l’a rendu possible ! Enfin, avec quelques nuances qu’il est primordial de saisir pour jouir pleinement des bénéfices de cette initiative. Attachez votre ceinture, nous plongeons dans le vif du sujet !

La recharge électrique expliquée

En France, les conducteurs de véhicules électriques bénéficient d’un réseau de recharge en plein essor. Avec plus de 100 000 bornes publiques disponibles à travers le pays, les inquiétudes liées à l’autonomie et au rechargement des batteries s’amenuisent.

En réponse à la demande croissante et afin de soutenir la transition énergétique, de nombreuses collectivités se mobilisent pour renforcer leurs infrastructures en offrant de nouvelles bornes de recharge, de diverses capacités.

Montpellier : le virage électrique à coût zéro ?

Ville pionnière de l’écologie, Montpellier a intégré à son réseau urbain de nouvelles bornes de recharge pour voitures électriques avec un argument choc : la gratuité. En apparence généreuse, cette proposition soulève naturellement des questions. Serait-ce trop beau pour être vrai ?

La métropole montpelliéraine n’est pas en reste avec l’annonce d’installer, dès l’été prochain, 600 bornes flambant neuves, allant de 7,3 à 150 kW réparties sur son territoire. Cette densification des infrastructures est une réponse claire à une demande croissante des propriétaires de voitures électriques.

La recharge offerte à Montpellier : quid?

La gratuité, souvent associée à des pièges, est ici sujette à conditions. La ville a mis en place un système visant principalement les résidents de ses 31 communes. Ces derniers, via l’application M’Ticket, pourront bénéficier de ce service. Mais alors, recharge gratuite rime-t-elle avec efficacité ?

En exclusivité pour les résidents montpelliérains, la recharge gratuite est cantonnée à une puissance de 3 kW. Une mesure eco-responsable pour encourager la transition énergétique, oui, mais aussi un frein pour celles et ceux espérant une recharge express.

Recharge lente, entre patience et environnement :

  • Une Peugeot e-208 nécessiterait approximativement 9h pour récupérer 50% de batterie sur ces bornes, une donnée à prendre en compte !
  • Une Audi Q4 e-tron demanderait environ 6 heures pour récupérer 100 km d’autonomie
  • La Dacia Spring peut se recharger intégralement en 9h30

Mais cette limitation, loin d’être anodine, révèle l’intention de la métropole de promouvoir les transports en commun, maintenant aussi gratuits, et de réduire l’utilisation individuelle de la voiture en ville.

Recharger plus rapidement… mais à quel coût ?

La soif de vitesse a un prix, et celui-ci est bien réel. Si vous souhaitez dépasser les 3 kW proposés, des tarifs avantageux, dégressifs grâce à l’application M’Ticket, sont néanmoins prévus pour les autres types de recharge, battant même le tarif national pour les puissances supérieures.

La tarification des bornes supérieures à Montpellier :

  • Recharge jusqu’à 22 kW pour 5 euros versus un tarif national moyen de 11,25 euros.
  • Accès à des bornes de 50 kW pour 8,50 euros au lieu de 15 euros sans M’Ticket.

Les utilisateurs plus pressés trouveront donc leur compte en acceptant de payer la différence, une pratique courante dans le monde des véhicules électriques.

Un essor pour les voitures électriques, sans laisser-passer universel

Si Montpellier fait figure de précurseur en offrant la recharge, cela reste une exclusivité municipale. La problématique de l’occupation des bornes de recharge par des “voitures ventouses” reste entière, faussant ainsi la bonne intention initiale.

La ville de Montpellier, par ces mesures, souhaite incontestablement établir un nouveau standard en matière de mobilité urbaine. Et avec une injection de 800 000 euros, dont une part non négligeable allouée par l’État, le projet s’inscrit dans une vision ambitieuse et durable.

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter