Tesla vraiment en tête des accidents ? Découvrez la vérité derrière les chiffres

ParPhilippe Moureau 8 janvier 2024 à 6h43

Une récente étude a placé Tesla en tête des marques automobiles pour le taux d’accidents aux États-Unis, une affirmation qui a rapidement fait le tour des médias. Mais qu’en est-il réellement ? Analysons ensemble les données et démêlons le vrai du faux dans cet univers complexe des véhicules électriques et leur sécurité.

Les origines des données sur les accidents

La source de cette information provient de LendingTree, un marché de prêt en ligne, qui a examiné des dizaines de millions de devis d’assurance entre novembre 2022 et novembre 2023. Ces résultats ont été regroupés dans une liste détaillant les taux d’accidents par marque de voiture dans chaque État américain comme mentionné dans notre précédent article. Il s’avère que le focus se porte davantage sur les conducteurs que sur les marques elles-mêmes.

Durant cette période, les conducteurs de Tesla ont enregistré 23,54 accidents pour 1 000 conducteurs à l’échelle nationale. Ils sont suivis de près par les marques Ram avec 22,76 et Subaru avec 20,90 accidents. Notons ici un détail important : ces chiffres sont issus de devis d’assurance et non de données de service après-vente. Cela signifie qu’un conducteur ayant eu un accident avec une autre marque mais optant pour une nouvelle Tesla à assurer influencerait ces statistiques.

Une comparaison avec les marques disparues

En comparaison, les conducteurs de marques disparues, donc moins présentes sur les routes, affichent des taux d’accidents nettement inférieurs. Les conducteurs de Pontiac sont à 8,41 accidents pour 1 000, suivis de Mercury avec 8,96 et Saturn avec 9,13.

En ce qui concerne les incidents en général, incluant accidents, conduite en état d’ivresse, excès de vitesse et infractions, les conducteurs de Ram dominent avec un taux de 32,90 incidents par 1 000 conducteurs, Tesla se classant second avec 31,13 incidents et Subaru avec 30,09.

LendingTree souligne la difficulté à déterminer les raisons précises de ces taux élevés, mais mentionne l’impact potentiel des véhicules à haute performance. Tesla, comme Ram, fabrique des véhicules impressionnants en termes de puissance, un facteur qui pourrait influencer ces statistiques.

Une étude concurrente apporte une perspective différente

En parallèle, une étude de l’agent d’assurance virtuel Insurify, analysant plus de 4,6 millions de demandes d’assurance automobile, révèle des résultats divergents. Aucun modèle de Tesla ne figure dans le top 10 des modèles avec le plus d’accidents en 2023. L’Audi S4 y occupe la première place, suivie par la Scion iA et la Chevrolet Volt. Cette étude met également en lumière le rôle des conducteurs plutôt que celui des voitures.

Ces résultats contradictoires soulignent une réalité complexe : peu importe la marque de voiture, les accidents peuvent survenir. L’essentiel est de rester prudent et de ne pas devenir une statistique de plus.

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter