Toyota introduit une boîte manuelle à 14 vitesses… mais pas où vous l’imaginez

ParPhilippe Moureau 24 décembre 2023 à 8h01

Une boîte manuelle sur une voiture électrique ? Exact, et chez Toyota, ce fantasme pourrait bien devenir réalité. Les adeptes du talon-pointe et de la grille de sélection vont sourire, car il semble que les ingénieurs nippons aient concocté un système de transmission manuelle simulée pour véhicules électriques, qui pourrait bouleverser votre rapport à la conduite.

Toyota et la symphonie des vitesses

L’info a de quoi faire bondir tout passionné de voitures : selon un brevet récemment déposé par Toyota, votre voiture électrique pourrait bientôt simuler une boîte manuelle avec un nombre de rapports quasi illimité. On parle ici de la possibilité de monter jusqu’à 14 vitesses ! Ce qui, avouons-le, dépasse largement les canons établis des boîtes manuelles traditionnelles avec leurs six ou sept rapports.

  • Pourquoi passer aux vitesses virtuelles ? Parce que la sensation d’engagement et le plaisir de contrôle restent au cœur de l’expérience de conduite pour de nombreux automobilistes, même à l’ère du tout électrique.
  • La magie de la technologie : Toyota envisage un système où le conducteur pourra personnaliser le nombre de rapports souhaité, que ce soit moins ou plus que six vitesses. Ceci dit, loin de toute complexité mécanique, le système serait fondé sur des lois virtuelles plutôt qu’une boîte physique.
  • Fonctionnement raffiné : Un levier de vitesses classique permet de sélectionner les rapports, qui pourront retourner en position neutre après utilisation. A mesure que vous vous faufilez entre les rapports, la voiture suggère des sélections de vitesses supérieures ou inférieures, affichées sur un écran dédié.

La simplicité au cœur de la complexité

Néanmoins, cette sophistication cache une simplicité utilisatrice surprenante. La valse des rapports devient un jeu d’enfants, grâce à cette ingéniosité qui révolutionne notre rapport à la transmission manuelle. Toyota utilise l’exemple d’une grille à quatre positions pour illustrer son propos, mais laisse entendre que bien plus serait possible.

  • Personnaliser selon ses envies : La finesse de cette technologie réside dans la personnalisation complète et adaptable, offrant une expérience à la carte pour le conducteur.
  • Une transmission manuelle… sans les contraintes : Alors que les transmissions manuelles associent souvent complexité et endurance, ce système facilite et adoucit le passage de vitesses en les rendant virtuelles.
Source : motor1.com

La praticité d’une innovation sur mesure

Si l’idée peut faire sourciller au premier abord, elle s’inscrit dans une logique d’évolution des véhicules électriques. Pourquoi se limiter ? Après tout, une transmission simulée n’a pas à supporter les contraintes physiques d’une transmission classique.

  • L’accessibilité au changement : L’avantage d’une telle transmission virtuelle est d’ouvrir les portes d’une flexibilité nouvelle dans le domaine de l’automobile électrique.
  • L’attrait de la nouveauté : Pour ceux qui regrettent le passage de l’ère thermique à l’électrique, cette innovation pourrait rapprocher deux mondes en offrant une expérience de transition en douceur.

La question de la pertinence

Faut-il alors s’attendre à voir les rues se peupler de voitures électriques à 14 vitesses ? Peut-être pas. Mais ce n’est pas tant le nombre de rapports qui importe que la prouesse d’offrir une expérience personnalisable. À travers ce brevet, Toyota nous interpelle : jusqu’où peut-on aller pour conjuguer performance électrique et plaisir de conduite ?

  • Le symbolisme d’un choix : Le nombre de vitesses devient une préférence personnelle, un choix de style de conduite, ce qui sous-tend un nouveau paradigme dans la relation entre le conducteur et sa monture.
  • L’équilibre entre innovation et tradition : Enfin, la performance n’omet pas l’émotion, et Toyota semble vouloir maintenir ce lien indélébile qui unit la machine et la passion automobile.

Voilà pour cette incursion dans le futur de la transmission chez Toyota. Une aventure électrique qui respecte la nostalgie du mécanique tout en flirtant avec l’avant-garde technologique. Reste à voir comment cette innovation sera accueillie. Mais une chose est certaine, l’imagination des ingénieurs de chez Toyota est bien loin de caler, même face à un monde automobile en constante mutation.

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter