Actu voiture électrique

Toyota retourne sa veste et s’engage pleinement dans les voitures électriques

Philippe Moureau

Toyota, longtemps critiquée pour son retard en matière d’électrification, s’engage enfin à fond dans les véhicules électriques. Découvrez comment le géant japonais compte rattraper le temps perdu!

Un changement radical chez Toyota

Après des années de critiques et de scepticisme, Toyota a finalement pris un tournant radical dans sa stratégie en se consacrant pleinement à l’électrification. La nouvelle direction de la société, en place depuis le 1er avril, a promis de faire des véhicules électriques à batterie (BEV) une priorité absolue. Toyota a annoncé 10 nouveaux modèles électriques d’ici 2026 et s’est fixé un objectif de production annuelle de 1,5 million de BEV.
Pourtant, certains des critiques les plus virulents de Toyota estiment que ce n’est pas assez, et que l’entreprise arrive trop tard sur le marché. Ils contestent l’engagement renouvelé de la société en faveur d’une stratégie à plusieurs volets, qui comprend également le développement de véhicules hybrides, hybrides rechargeables, à pile à combustible et à énergies alternatives.

Un revirement de situation

Il est intéressant de noter qu’à l’origine, Toyota ne croyait pas vraiment en la voiture électrique. Pendant longtemps, la société a privilégié les véhicules hybrides et à pile à combustible, considérant les batteries électriques comme une solution moins viable à long terme. Les dirigeants de Toyota estimaient que les problèmes d’autonomie, de temps de recharge et de coût des batteries étaient des obstacles majeurs pour les consommateurs.
Cependant, face à la pression croissante des régulateurs, des consommateurs et des défenseurs de l’environnement, ainsi qu’à la popularité grandissante des véhicules électriques auprès du grand public, Toyota a été contrainte de revoir sa position. Ce revirement surprenant témoigne de la capacité de l’entreprise à s’adapter aux tendances du marché et aux attentes de ses clients, ainsi que de sa volonté d’innover pour rester compétitive dans le secteur automobile en constante évolution.

A lire également :  Italdesign Quintessenza : Le mariage électrique inédit entre un pick-up et une GT de luxe

Le soutien inattendu de la Maison-Blanche

Alors que les critiques se multiplient, la Maison-Blanche apporte son soutien à Toyota. John Podesta, conseiller principal de la Maison-Blanche, a déclaré que Toyota était désormais “pleinement engagée” dans la production de véhicules électriques après avoir rencontré des responsables de l’entreprise. Il a reconnu que le constructeur japonais avait été à la traîne dans ce domaine, mais que les choses étaient en train de changer pour le mieux.
“Ils vont continuer à miser sur les hybrides rechargeables pendant un certain temps, peut-être plus longtemps que certaines autres entreprises, mais ils sont désormais pleinement engagés dans l’électrification sous leur nouvelle direction”, a déclaré Podesta à Reuters lors d’une réunion le 2 mai.

Le défi colossal de Toyota

Actuellement, Toyota et sa marque de luxe Lexus proposent seulement trois modèles électriques sur le marché mondial, avec moins de 25 000 BEV vendus dans le monde l’année dernière. Atteindre l’objectif ambitieux de produire 1,5 million d’unités par an d’ici 2026 représente un défi colossal.
Toutefois, il ne faut pas oublier que Toyota est le plus grand constructeur automobile au monde et possède les moyens de réaliser cet objectif. Dans le cadre de ses nouveaux plans annoncés le mois dernier, Toyota a déclaré qu’elle construirait un nouveau SUV électrique à trois rangées aux États-Unis, dont la sortie est prévue en 2025. Ce modèle, dont le nom n’a pas encore été divulgué, sera assemblé localement avec des batteries provenant de Caroline du Nord.

A lire également :  Dans 5 ans, 2 nouvelles voitures sur 3 seront électriques : la prédiction d'un géant mondial

En août 2022, Toyota avait annoncé qu’elle augmenterait son investissement prévu dans une nouvelle usine de batteries en Caroline du Nord, passant de 1,29 milliard de dollars à 3,8 milliards de dollars.

L’avenir électrique de Toyota

Avec ces engagements et investissements massifs, Toyota semble finalement prête à embrasser pleinement l’avenir électrique. La route vers l’électrification complète ne sera pas facile, mais l’entreprise semble déterminée à rattraper son retard et à répondre aux attentes des consommateurs et des défenseurs de l’environnement.
Le temps nous dira si Toyota parviendra à tenir ses promesses et à s’imposer comme un acteur majeur sur le marché des véhicules électriques. Toutefois, une chose est sûre : le géant japonais est enfin prêt à relever le défi de l’électrification et à jouer un rôle clé dans la transition vers une mobilité plus durable et respectueuse de l’environnement.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires