Une voiture électrique presque offerte à Marseille avec jusqu’à 19 000 € d’aides

ParPhilippe Moureau 11 janvier 2024 à 18h51

La ville de Marseille s’illumine d’une nouvelle opportunité pour les amateurs de mobilité durable : la Métropole Aix-Marseille-Provence lance une initiative audacieuse pour faciliter l’acquisition de voitures électriques. Avec des aides financières atteignant désormais jusqu’à 19 000 euros, l’achat d’un véhicule propre devient soudainement une réalité accessible et alléchante pour les habitants de la ZFE marseillaise.

Une aubaine financière pour les futurs acquéreurs de voitures électriques

Avez-vous entendu parler des récentes initiatives de la Métropole Aix-Marseille-Provence pour encourager l’achat de voitures électriques ? Si vous résidez dans la zone à faibles émissions (ZFE) de Marseille, cette nouvelle va particulièrement vous intéresser. En 2024, la Métropole a décidé d’octroyer une aide substantielle de 5 000 euros pour l’achat d’une voiture électrique. Cette initiative est une réponse directe aux restrictions croissantes sur les véhicules les plus polluants dans le cœur de Marseille.

Mais ce n’est pas tout. Cette aide municipale peut se cumuler avec d’autres subventions étatiques, telles que le bonus écologique maximal de 7 000 euros et la prime à la conversion, également jusqu’à 7 000 euros sous conditions de revenus. En totalisant ces aides, vous pourriez réduire le coût de votre futur véhicule électrique de jusqu’à 19 000 euros. Une opportunité à ne pas manquer pour ceux qui envisagent de passer à l’électrique !

Les critères d’éligibilité et la mise en œuvre de l’aide

L’annonce de cette aide a été faite par Martine Vassal, la présidente de la Métropole. Pour en bénéficier, il faut être résident ou professionnel dans le périmètre de la ZFE de Marseille. Cependant, il est important de noter que cette aide est soumise à certaines conditions, notamment de ressources. Le but étant d’encourager une transition écologique inclusive et accessible à tous.

Le périmètre est délimité par l’intérieur des boulevards : avenue du Cap Pinède, boulevards Capitaine Gèze et de Plombières, avenue Alexandre Fleming, boulevards Françoise Duparc, Sakakini, Jean Moulin et Rabatau, avenue du Prado 2.

En plus de cette aide directe, Martine Vassal a exprimé le souhait de créer un fonds spécifique pour cette initiative. Ce fonds serait non seulement alimenté par la Métropole, mais aussi potentiellement par d’autres communes et institutions régionales. L’objectif est de maximiser l’impact de cette aide et de la rendre encore plus attractive pour les acheteurs potentiels.

Impact et perspectives de la ZFE de Marseille

La mise en place de la ZFE à Marseille a déjà commencé à transformer la mobilité urbaine. Depuis septembre 2022, les véhicules les plus polluants – Crit’Air 4, 5 et non classés – ne peuvent plus circuler dans le centre-ville. Et à partir de septembre 2024, cette interdiction s’étendra aux véhicules Crit’Air 3, c’est à dire les modèles essence immatriculés entre 1997 et 2005 et modèles diesel immatriculés entre 2006 et 2010. Ces mesures visent à réduire significativement la pollution atmosphérique dans la ville.

La décision de la Métropole de soutenir financièrement l’achat de voitures électriques est une étape supplémentaire vers une mobilité urbaine plus propre. Elle reflète une prise de conscience croissante de l’importance de lutter contre le changement climatique et de promouvoir des modes de transport durables.

Cette aide de la Métropole Aix-Marseille-Provence marque un tournant significatif dans la politique de mobilité de la région. Pour les habitants de la ZFE de Marseille, c’est une opportunité exceptionnelle de s’engager dans la transition écologique en adoptant un mode de transport plus respectueux de l’environnement. Avec des aides cumulées pouvant atteindre 19 000 euros, l’achat d’une voiture électrique devient une option séduisante et financièrement accessible.

Reste à voir comment cette initiative sera accueillie par les résidents et les professionnels de la zone, et quel impact elle aura sur la qualité de l’air et la mobilité dans la métropole marseillaise. Une chose est sûre : l’ère de la voiture électrique gagne du terrain, et Marseille s’inscrit en précurseur dans cette transition nécessaire.

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter