Actu voiture électrique

Leurs vacances en voiture électrique ont tourné au fiasco : voici leurs témoignages

Philippe Moureau

Imaginons un scénario excitant : vous planifiez des vacances idylliques avec votre voiture électrique, rêvant déjà de paysages à couper le souffle et d’une échappée belle loin du quotidien. Pourtant, sans une préparation adéquate, ce rêve peut rapidement virer au stress. Les témoignages de voyages compliqués en voiture électrique foisonnent, mettant en lumière les écueils à éviter.

Un week-end romantique en montagne : la panne n’est jamais loin

Un couple de jeunes pas encore trentenaires, Clara et Mathieu, décide de s’échapper le temps d’un week-end romantique dans les Alpes françaises. Leur voiture électrique est chargée et le trajet bien planifié. Cependant, l’enthousiasme laisse place à l’anxiété en cours de route. En effet, après plusieurs détours et arrêts dans les villages sur le trajet pour admirer le paysage, et à force de dénivelé conséquent, leur véhicule électrique, une MG4, signale très rapidement une batterie dangereusement basse.

Après quelques kilomètres ils arrivent dans un charmant petit village montagnard vers 15 heures, seulement pour découvrir que sur les 4 emplacements de recharge proposés par 2 bornes publiques, 2 sont hors-service avec une feuille en papier collée dessus, et les 2 autres emplacements sont déjà pris par des véhicules branchés.

A lire également :  Ce nouveau SUV qui arrive en Europe écrase le Tesla Model Y : plus d’autonomie pour moins cher

Ils décident donc de faire une pause repas et une ballade, en attendant que les bornes se libèrent. A 20 heures, personne ne s’est manifesté, et le couple a été obligé de trouver un petit hébergement sur place, perdant leur location initialement prévue sur une plateforme bien connue.

Le lendemain matin, un emplacement s’est libéré et le couple à pu recharger leur voiture pendant quelques heures avant de repartir.

Le festival de musique : quand la recharge électrique fait défaut

Véronique et Thierry, une famille de quarantenaire et leur adolescent de 15 ans nommé Axel, sont excités à l’idée de se rendre à un festival de rock à Saint-Brieuc. Ils prennent donc la route avec leur véhicule électrique, une Volkswagen ID.3. Le site du festival est situé dans une région peu pourvue en infrastructures de recharge, un détail qu’ils n’avaient pas forcément anticipé.

Arrivés sur place, ils découvrent que les quelques bornes disponibles sont déjà monopolisées des festivaliers dans la même situation, et que certains attendent déjà en double file pour recharger.

Ils tentent de trouver une solution de repli, comme un hébergement avec recharge, mais tout est complet à cause de l’affluence du festival. Le père de famille a décidé donc d’attendre qu’une borne se libère afin d’avoir une chance de recharger, ratant une partie du festival et gâchant en partie l’expérience prévue.

A lire également :  Ford songe sérieusement à retarder sa transition vers le 100% électrique en Europe

Dans ce cas, la famille est confrontée à la réalité d’un réseau de recharge insuffisant pour les événements de grande envergure, illustrant les limites actuelles des infrastructures dédiées aux véhicules électriques lors des grands rassemblements.

Conseils pratiques pour des voyages sereins en voiture électrique

  • Planification de l’itinéraire: Avant de partir, assurez-vous de planifier votre route en incluant des arrêts pour recharger, spécialement si votre destination inclut des zones moins équipées.
  • Applications de navigation dédiées: Utilisez des applications mobiles pour localiser les bornes de recharge disponibles tout au long de votre trajet. Des solutions comme PlugShare ou Chargemap peuvent être d’une grande aide.
  • Réservez des hébergements avec recharge: De plus en plus d’hébergements proposent des bornes de recharge. Préférez ces options pour éliminer l’anxiétés d’arriver à une borne publique déjà occupée.
  • Contrôle régulier du véhicule: Assurez-vous que la voiture soit en parfait état avant de partir. Verifiez notamment les éléments essentiels qui pourraient influer sur l’autonomie, comme la pression des pneus.
  • Adaptez votre conduite: Une conduite douce et modérée peut aider à optimiser l’autonomie de votre batterie, essentielle dans les zones à l’infrastructure limitée.

Les aventures de Clara, Mathieu, Véronique et Thierry nous rappellent l’importance d’une préparation minutieuse. Les véhicules électriques, bien que bénéfiques pour l’environnement et dotés de technologies avancées, demandent une approche adaptée pour les voyages longue distance selon l’endroit ou vous allez.

A lire également :  Future BMW Série 3 électrique : voici tout ce que nous savons

Le passage aux véhicules électriques représente une révolution dans notre manière de concevoir les déplacements. Les récits de voyageurs nous montrent qu’une adaptation des infrastructures et des habitudes est essentielle. La mobilité électrique est là pour rester, et avec un peu de préparation, vos voyages resteront joyeux, loin du cauchemar.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires