Alpine A290 : la version sportive de la R5 électrique bientôt dévoilée, voici la date

ParPhilippe Moureau 3 avril 2024 à 6h57

La révolution électrique gagne du terrain, et cette fois, c’est Alpine, symbole de l’innovation française depuis 1955, qui franchit un cap décisif. La marque, fondée par Jean Rédélé, se prépare à marquer les esprits avec l’introduction de sa première voiture sportive électrique, baptisée A290. Ce modèle promet de fusionner l’héritage sportif d’Alpine avec les avancées les plus récentes de la technologie électrique.

La naissance d’une légende électrique

Alpine a su créer l’événement en officialisant la date de présentation de l’A290, sa première incursion dans l’univers des véhicules électriques. La révélation de cette citadine sportive électrique n’est pas laissée au hasard, témoignant de la volonté d’Alpine de marquer le coup. En effet, 2024 s’annonce comme l’année où Alpine entamera un nouveau chapitre de son histoire riche, avec le lancement de l’A290, une voiture qui se veut être l’héritière moderne de la nouvelle Renault 5.

Annoncé pour la première fois en mai 2023 au Royaume-Uni via un concept précurseur, l’A290 fera sa grande première en France, pays d’origine de la marque, le 13 juin. Ce choix de date et de lieu n’est pas anodin puisqu’il coïncide avec les 24 heures du Mans, un événement emblématique pour Alpine qui a su renouer avec son prestige dans la compétition automobile grâce à cette course d’endurance légendaire.

Design et performances : L’Alpine A290 sous les projecteurs

À l’approche de sa révélation, Alpine a su attiser la curiosité en publiant des images d’un prototype aux détails encore voilés mais révélateurs. La signature lumineuse avant de l’A290, caractérisée par quatre croix distinctives, préfigure le design audacieux de ce modèle. Inspirée de la silhouette iconique de la R5, l’A290 s’en distingue néanmoins par un kit carrosserie spécifique, conférant à la voiture un aspect plus athlétique et affirmé. La base technique de l’A290 repose sur la plateforme AmpR Small, partagée avec la nouvelle R5, mais promet des performances nettement supérieures. Tandis que la R5 électrique plafonne à 150 ch, l’A290 ambitionne de délivrer environ 250 ch, positionnant Alpine à la pointe de l’innovation dans le segment des citadines sportives électriques, associé probablement à une batterie de 52 kWh pour une autonomie estimée à environ 400 km.

L’attente autour de l’Alpine A290 traduit bien plus qu’une simple curiosité pour un nouveau modèle de voiture, elle symbolise l’engouement croissant pour les technologies vertes dans l’industrie automobile, en particulier dans les segments de marché où la performance et le plaisir de conduite restent des critères déterminants.

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter