Actu voiture électrique

Alpine A310 électrique : la renaissance du coupé sportif

Philippe Moureau

Dans une ère où l’électrification règne, Alpine, la marque française bien-aimée de Renault, donne une nouvelle vie à une icône. Voyez comment le visage de la sportivité française se transforme grâce à notre réinterprétation exclusive.

Alpine en plein essor

Alpine, profitant de ventes records pour sa sportive A110, est actuellement à pleine capacité de production pour répondre à la demande. L’avenir promet encore plus de croissance pour cette marque française, appartenant à Renault, grâce au lancement d’une gamme complète de nouveaux produits prévus plus tard dans la décennie. Parmi ces nouveaux arrivants, un successeur moderne de l’A310 est également prévu. Laissez-nous vous donner un avant-goût de ce à quoi elle pourrait ressembler grâce à une nouvelle modélisation exclusive.

Faisons un bond en arrière. L’A310 a été lancée en 1971 en tant que successeur du succès qu’était l’A110. Ce véhicule a été dévoilé lors du Salon de l’Auto de Genève de 1971 et disposait initialement d’un moteur quatre cylindres monté à l’arrière, avec une puissance de 125 chevaux (93 kilowatts). Le modèle était plus lourd que son prédécesseur et a généralement été considéré comme sous-alimenté. Renault a répondu aux critiques en 1975 avec un facelift qui a également introduit un moteur V6 plus puissant de 148 chevaux (110 kilowatts), partagé avec d’autres produits de l’entreprise française. À l’époque, c’était le produit phare de performance de la marque.

A lire également :  L'Alpine A290 dévoilée : premières impressions sur la citadine sportive 100% électrique

Une interprétation moderne : le futur de l’A310

Pour la réinterprétation moderne de ce modèle, Alpine utilisera la Plateforme de Performance Alpine (APP), qui donnera à la voiture de sport un empattement plus long avec plus d’espace pour les passagers arrière. L’A310 conservera sa configuration de sièges 2+2, mais passera d’une motorisation à combustion à une motorisation entièrement électrique. Notre modélisation imagine un modèle aux touches rétro inspirées de la voiture originale, combinées à un profil plus élégant et à une signature lumineuse intégralement en LED.

Toutefois, notre hypothèse est que Alpine tentera de satisfaire les puristes en conservant les proportions globales du véhicule presque inchangées. Cela signifie un porte-à-faux avant court et un porte-à-faux arrière relativement long, mais aussi une position de conduite qui crée l’illusion d’un moteur monté à l’arrière. En ce qui concerne la motorisation, Alpine est encore en début de processus de développement de son architecture électrique et il n’y a littéralement aucun détail connu concernant la capacité de la batterie et la puissance jusqu’à présent.

L’invasion électrique d’Alpine

Ce que nous savons, cependant, c’est que l’entreprise française prévoit une invasion de véhicules électriques, qui commencera avec l’A290. Prévue pour l’année prochaine, elle se présentera comme une version sportive du Renault 5 ressuscité et sera suivie par un crossover GT de segment C un an plus tard. Le remplacement entièrement électrique de l’A110 actuelle arrivera en 2026 et environ deux ans plus tard, l’A310 présentée ici devrait également être prête pour son lancement sur le marché. Vers la fin de la décennie, Alpine lancera également son modèle phare, positionné dans les segments D/E de l’Europe.

A lire également :  Tesla : Pourquoi la diminution des ventes est en fait une excellente nouvelle

Alors, préparez-vous à une décennie d’électrification passionnante avec Alpine, car la légendaire A310 est sur le point de faire un retour électrisant !

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires