Actu voiture électrique

Audi et Tesla, les champions de l’autonomie en hiver

Philippe Moureau

Quand l’hiver déploie son manteau blanc et que les températures chutent, il est temps de se pencher sur la gestion de l’autonomie de votre voiture électrique. Le froid est connu pour affecter cette autonomie, mais l’impact varie selon les modèles, grâce à des astuces techniques comme le préchauffage de la batterie et la récupération de la chaleur perdue.

Impact de l’hiver sur l’autonomie des véhicules électriques

La startup Recurrent, spécialisée dans la santé des batteries, a analysé des milliers de données issues de 10 000 véhicules électriques durant l’hiver 2022-2023. L’étude révèle que l’autonomie hivernale moyenne – en tenant compte de facteurs réels tels que le climat et le style de conduite – représentait 70.3% de leur autonomie habituelle.

La baisse de l’autonomie en période de froid s’explique par la résistance accrue des réactions chimiques et physiques libérant l’énergie de la batterie, ainsi que par l’énergie supplémentaire requise pour le chauffage de l’habitacle. Heureusement, de nombreux modèles récents sont équipés de pompes à chaleur recyclant la chaleur excédentaire produite par la batterie et les moteurs, améliorant ainsi l’efficacité et réduisant la perte d’autonomie.

Source : étude de Recurrent Auto

Performances spécifiques des modèles face au froid

L’Audi E-Tron, renommée Q8 E-Tron à partir de l’année-modèle 2023, se distingue par une des plus faibles pertes d’autonomie à 0°C, avec une réduction de seulement 16% par rapport à son autonomie normale, grâce notamment à sa pompe à chaleur innovante.

A lire également :  Voici le classement surprenant des marques de voitures les plus polluantes en 2024

La Nissan Leaf de 2019 a également démontré une dégradation relativement faible, perdant 23% de son autonomie. Il est à noter que les modèles plus anciens de la Leaf étaient plus sensibles aux variations de température, mais des améliorations telles que les réchauffeurs de batterie ont été apportées aux modèles plus récents.

Quant à Tesla, la gestion thermique de ses modèles Model 3, Model Y et Model X est impressionnante, avec une perte moyenne d’autonomie de 24% en hiver. Tesla a introduit sa pompe à chaleur brevetée en 2021, incluant des innovations comme le “super manifold” et l'”octo valve” pour en augmenter l’efficacité. Des fonctionnalités telles que le préchauffage de la batterie jouent également un rôle dans la réduction de la perte d’autonomie hivernale.

Les résultats pour Tesla proviennent d’un échantillon conséquent, avec des données issues de 4 375 Model Ys, 4 576 Model 3s, et 249 Model Xs. Il est à préciser que ces tests ont été effectués à 0°C et que les résultats pourraient varier dans des régions plus froides.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires