Ce SUV électrique détrône le Renault Scenic avec une réduction de plus de 6 000 euros

ParAlbert Lecoq 16 janvier 2024 à 17h47

Récemment, BYD (Build Your Dreams) a réajusté le tarif de son Atto 3,devenant un concurrent direct au Renault Scenic, pour une bataille tarifaire qui ne manquera pas d’attirer l’attention des consommateurs.

BYD Atto 3 : une introduction sur le marché français pleine d’ambitions

Lors du Mondial de Paris 2022, BYD a frappé un grand coup en présentant un stand qui a marqué les esprits. Leur SUV électrique, l’Atto 3, s’est distingué avec des arguments solides face à ses rivaux européens comme le Peugeot e-3008 et le Renault Scenic E-Tech.

L’équipement est moderne et technologique :

  • Conception audacieuse avec un toit ouvrant panoramique
  • Équipements généreux incluant des projecteurs full LED
  • Confort intérieur avec sellerie simili cuir et sièges chauffants

Performances et autonomie : l’Atto 3 fait ses preuves

Le BYD Atto 3 a su se distinguer par son caractère pratique allié à des performances respectables.

Voici ce que vous pouvez attendre de ce concurrent électrifié :

  • Batterie de 60 kWh offrant une autonomie respectable de 420 km selon le cycle mixte WLTP
  • Une motorisation électrique arrière délivrant 204 chevaux (150 kW)
  • Accélération de 0 à 100 km/h en 7.3 secondes avec une vitesse plafonnée à 160 km/h

Une guerre des prix à l’avantage du consommateur

Initialement affiché à 44 190 euros, le BYD Atto 3 profitait d’un bonus écologique qui réduisait son prix à 39 190 euros, se positionnant ainsi comme un sérieux compétiteur à ce moment au Tesla Model Y tout en n’atteignant pas le niveau de celui-ci. Mais la réaction de BYD face aux contraintes du marché a repositionné ce modèle face à un autre concurrent bien plus modeste, le Renault Scenic.

  • Le bonus écologique n’est plus, mais BYD frappe un coup de maître en réduisant le prix à 37 990 euros
  • Une stratégie confirmant la capacité des constructeurs chinois à s’adapter et à offrir plus pour moins cher

Dans le climat économique actuel marqué par l’inflation, assister à cette tendance déflationniste sur des biens aussi considérables que des véhicules électriques force l’admiration et invite à la réflexion sur le futur de la compétitivité automobile.

Un avenir prometteur pour les consommateurs

La stratégie tarifaire agressive de BYD avec l’Atto 3 pourrait bien inaugurer une nouvelle ère de concurrence favorisant le consommateur. Les marques comme Tesla, MG et même Dacia avec la Spring répondent par des baisses de prix, créant un marché électrique plus accessible.

Quel est le gain pour vous ?

  • Une accessibilité accrue aux véhicules électriques de qualité
  • Des prix plus alignés sur le pouvoir d’achat dans un contexte d’inflation
  • Un choix plus vaste face aux géants traditionnels de l’automobile

Ce mouvement de prix ouvre la voie à plus d’innovation et de concurrence, ce qui n’est jamais une mauvaise nouvelle pour nous, amateurs d’automobiles électriques et pour vous, consommateurs avisés. Le BYD Atto 3, à son nouveau tarif, mérite donc une place de choix dans vos listes possibles. Restez branché, la révolution électrique ne fait que commencer !

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

18 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter