Actu voiture électrique

Découvrez pourquoi la Polestar 4 n’a pas de vitre arrière

Philippe Moureau

Le mystère enfin révélé : La Polestar 4, ce crossover électrique, présente une caractéristique étonnante : l’absence de vitre arrière. Découvrez pourquoi la marque a fait ce choix audacieux et comment cela influence le design et la technologie embarquée.

Un design unique et des fonctionnalités innovantes

Une voiture électrique qui ne laisse personne indifférent : La Polestar 4 a été dévoilée en intégralité à Shanghai. Au-delà de son design élégant, ce crossover électrique offre de nombreuses fonctionnalités et technologies pour séduire les consommateurs du marché des véhicules électriques.
Parmi ces innovations, on note l’absence de vitre arrière sur la Polestar 4. À la place, le hayon s’étend jusqu’à la fin du toit, qui est constitué de verre photochromique. Ce choix de design a d’abord été présenté dans le concept Polestar Precept en 2020. De plus, la voiture ne dispose pas non plus de rétroviseur arrière.

Un écran haute définition pour remplacer la vitre arrière

La technologie au service de la sécurité : Pour pallier l’absence de vitre et de rétroviseur arrière, la marque a choisi d’équiper la Polestar 4 d’un écran haute définition qui affiche en temps réel les images capturées par une caméra montée sur le toit. La raison de ce choix de design ? Améliorer la sécurité, notamment la nuit.
En effet, la société explique que cette fonctionnalité permet une meilleure visibilité à l’arrière du véhicule. À noter que l’affichage peut être désactivé en appuyant sur un bouton, afin que le conducteur puisse voir les passagers à l’arrière.

A lire également :  Ce SUV électrique moins cher qu'un Renault Scenic propose 700 km d'autonomie et 570 chevaux

Entre performance et sécurité, la Polestar 4 offre le meilleur des deux mondes

Un crossover électrique aux performances impressionnantes : La Polestar 4 se situe entre la berline Polestar 2 et le plus grand Polestar 3 en termes de taille et de prix. Disponible en versions mono- et bi-moteur, la version bi-moteur longue portée développe 544 chevaux, ce qui en fait la voiture de série la plus rapide de la marque. La version mono-moteur longue portée offre quant à elle 272 ch, avec une autonomie préliminaire de plus de 480 kilomètres.
Des équipements de sécurité à la pointe : La Polestar 4 est équipée de neuf airbags, 12 caméras, un système radar et 12 capteurs ultrasoniques pour garantir une sécurité optimale à ses occupants.

La production du crossover électrique débutera en Chine en novembre, avec un prix de lancement de 60 000 $ aux Etats-unis pour commencer. Les détails spécifiques pour le marché européen seront dévoilés en 2024.

Réagissez à l'article

Les commentaires sont fermés.