Honda mise sur le Canada pour son futur électrique, et ce n’est pas par hasard

ParAlbert Lecoq 27 janvier 2024 à 11h44

Honda, ce géant japonais un peu en retrait jusqu’ici dans la course aux véhicules électriques, annonce un projet colossal. Nous parlons d’une usine de production de voitures électriques et de batteries, estimée à 14 milliards de dollars, en plein cœur du Canada. Un tournant stratégique pour Honda, mais également un coup de maître pour l’industrie électrique nord-américaine.

Localisation stratégique : pourquoi le Canada ?

Le choix du Canada pour ce projet n’est pas anodin. Avec plusieurs sites envisagés, dont un près de son usine automobile à Alliston en Ontario, Honda cherche à bénéficier des avantages compétitifs canadiens. Le gouvernement, sous l’impulsion du ministre de l’Industrie François-Philippe Champagne, a réussi à attirer de gros investissements dans le secteur des véhicules électriques, offrant des incitations fiscales, une énergie renouvelable abondante et un accès à des minéraux rares essentiels pour la fabrication des batteries de voitures électriques.

Le Canada se profile ainsi comme un futur leader dans le secteur de l’électromobilité, avec déjà des projets d’envergure comme la gigafactory de Volkswagen et PowerCo pour la fabrication de cellules à St. Thomas en Ontario, et l’usine de batteries à émissions zéro de Northvolt au Québec. Ces initiatives positionnent le Canada non seulement comme un hub de production, mais aussi comme un acteur clé dans la chaîne d’approvisionnement mondiale des batteries électriques.

Honda et son engagement vers l’électrification

Honda, connue pour sa légendaire Civic, n’a pas encore brillé dans l’univers des voitures électriques. Après quelques tentatives peu fructueuses, comme la Honda e en Europe et au Japon et la Clarity aux Etats-Unis, la marque semble prête à changer de cap. Le Prologue, son futur SUV électrique, prévu pour un lancement imminent, pourrait être le début d’une nouvelle ère pour Honda.

En plus de ce projet canadien, Honda collabore déjà avec LG Energy Solution pour la fabrication de batteries aux Etats-Unis dans l’Ohio dès 2025 et prévoit de transformer ses usines pour produire des véhicules électriques basés sur la nouvelle architecture Honda e:Architecture dès 2026. Ces efforts indiquent une volonté ferme de Honda de se réinventer dans l’électromobilité.

Un impact potentiel sur l’industrie et les consommateurs

L’investissement de Honda au Canada n’est pas juste un projet industriel, c’est un pas vers l’avenir des véhicules électriques en Amérique du Nord. Avec la promesse de la production de batteries en interne, Honda pourrait réduire ses coûts et améliorer l’efficacité de ses véhicules électriques. De plus, la production locale de batteries aidera Honda à se conformer aux incitatifs fiscaux fédéraux pour les véhicules électriques aux États-Unis.

Cette initiative pourrait également stimuler l’économie canadienne, créer des emplois et renforcer l’industrie automobile du pays. Pour les consommateurs, cela signifie potentiellement une plus grande disponibilité de voitures électriques abordables et performantes, contribuant à une transition plus rapide vers une mobilité durable.

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter