Actu voiture électrique

La Hyundai Ioniq 5 N ridiculise la Tesla Model S Plaid pendant une course automobile

Michael Ptaszek

Avez-vous déjà entendu parler de la Pikes Peak International Hill Climb ? C’est l’une des compétitions automobiles les plus redoutables au monde qui se tient près de Colorado Springs. Le trajet de 21 kilomètres avec 156 virages et un dénivelé frôlant les 1500 mètres mise une épreuve chaque année la technologie automobile. Mais c’est l’une des dernières éditions qui retient particulièrement notre attention : celle où le véhicule électrique Hyundai Ioniq 5 N a brillamment performé, démontrant son potentiel face à des géants comme la Tesla Model S Plaid.

Le défi de la montagne pour les véhicules électriques

L’histoire de Pikes Peak montre comment le passage des moteurs à combustion aux véhicules électriques a marqué un nouveau chapitre dans la course de côte. Chaque année, cette évolution devient plus palpable avec des performances qui repoussent les frontières de la technologie électrique. Ainsi, lorsque la chaîne YouTube Out of Spec a pointé son objectif sur les véhicules participant à cet événement, elle a surtout été impressionnée par la performance de la Hyundai Ioniq 5 N.

Hyundai a participé avec deux variantes de ce modèle: une version presque de série et une TA Spec fortement modifiée. Focus était tout particulièrement porté sur ce modèle high-tech, construit sur la base mécanique du modèle grand public, mais aussi doté des avancements significatifs aussi bien en termes de sécurité que de performance.

A lire également :  Le SUV électrique de Xiaomi arrive plus vite que prévu

Technologie et modifications :

Le modèle de Hyundai changé pour l’occasion vient directement des lignes de montage, avec toutefois des aménagements spécifiques, incluant un habitacle simplifié, une cage de sécurité, sans compter quelques ajustements mineurs pour mieux répondre aux exigences de la course. Le système de suspension adaptatif d’origine a été assoupli pour permettre une meilleure gestion des surfaces routières complexes de Pikes Peak.

Une prouesse particulièrement notable concerne la gestion thermique du Hyundai Ioniq 5 N TA Spec. Contrairement au Tesla Model S Plaid, piloté les années précédentes par Randy Pobst, qui souffrait de problèmes de surchauffe significatifs, l’Ioniq 5 N a été conçu pour maintenir sa puissance tout au long de la montée. Ainsi, là où le Tesla Plaid diminuait ses performances après environ trois minutes, l’Ioniq 5 pouvait poursuivre son ascension sans compromis sur la puissance délivrée, effectuant ainsi un bien meilleur temps au final.

Des performances qui parlent d’elles-mêmes

Au volant de ce bolide électrique d’exception, Randy Pobst n’a pas caché son enthousiasme. L’Ioniq 5 N TA Spec, bien que conservant le même système de refroidissement, la batterie et les moteurs que le modèle de série, s’est vu optimisé au niveau des freins et de la suspension. Les changements majeurs résidaient dans son aérodynamique, cruciale à haute altitude où la densité de l’air diminue. Les spoilers, ou “wangs” pour reprendre le terme de Kyle, furent agrandis pour maximiser l’effet aérodynamique.

A lire également :  La voiture électrique à 5 000 € est possible : la preuve avec ce constructeur

Si l’aspect visuel de l’Ioniq 5 N spécialement configuré est frappant, les optimisations logicielles sont tout aussi impressionnantes. Certains ajustements de logiciel, appliqués au véhicule de série, ont prouvé qu’une mise à jour future pourrait potentiellement améliorer les performances sans nécessiter des interventions matérielles. Hyundai exploite ici formidablement le potentiel inhérent à leur modèle.

Le résultat du périple à Pikes Peak ?

L’engagement de Hyundai à Pikes Peak, avec un véhicule électrique presque sorti directement de concession, en dit long sur l’état actuel et le futur des technologies de véhicules électriques. L’Ioniq 5 N ne représente pas seulement un exemple de la compétitivité des véhicules électriques dans des conditions extrêmes, mais aussi comment des améliorations futures pourraient être appliquées à des véhicules de consommateurs ordinaires.

L’ambition de Hyundai, démontrée par le pari audacieux et payant de l’Ioniq 5 N à Pikes Peak, préfigure un futur prometteur non seulement pour la marque, mais pour l’ensemble de l’industrie automobile électrique. Voilà une technologie qui roule vraiment vers le sommet ! Mettez-vous à la place du pilote pour le tour complet :

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires