Actu voiture électrique

Hyundai s’inspire de Tesla : la révolution du “hypercasting” débarque !

Philippe Moureau

Hyundai prend une nouvelle direction audacieuse dans sa production de véhicules électriques (VE) en emboîtant le pas à Tesla. La marque prépare un grand coup avec le “hypercasting”, un processus qui pourrait bien chambouler l’industrie automobile. Plongeons dans cette révolution !

La magie derrière le “hypercasting” : plus rapide, moins cher ?

Hyundai n’est plus à sa première innovation. Toutefois, cette fois-ci, la marque s’inspire grandement de Tesla, en particulier de son procédé Giga Casting. Nom de code : “hypercasting”. Selon des informations exclusives du journal coréen Hankyung, cette nouvelle méthode s’inspire largement de la stratégie de Tesla. Ce processus fascinant injecte un alliage d’aluminium fondu dans des moules qui se solidifient pour former le châssis du véhicule. La différence majeure ? Le temps et l’économie ! En adoptant ce procédé, Tesla aurait réussi à réduire ses coûts de production de près de 30%.

Les méthodes traditionnelles peuvent paraître obsolètes en comparaison. Imaginez avoir à percer des milliers de trous dans près de 70 plaques d’acier puis les souder individuellement. En optant pour le “hypercasting”, Hyundai est en passe de réaliser d’énormes économies, tout en augmentant sa productivité.

A lire également :  Hyundai recrute un ancien cadre de Porsche et Apple pour révolutionner la voiture électrique

Un virage stratégique pour Hyundai

Alors que les négociations salariales battent leur plein, Hyundai a conclu un “accord spécial pour la croissance future” avec ses syndicats sud-coréens. L’objectif est clair : transformer les usines actuelles en centres de production de véhicules du futur. Hyundai envisage même d’avoir sa propre usine de “hypercasting” pour 2026. Plus encore, la marque a déposé le terme “hypercasting” au bureau des brevets et des marques des États-Unis dès août 2023.

Hyundai n’est pas seul dans la course

Hyundai est déterminé, mais la concurrence n’est pas en reste. D’autres grands noms de l’industrie, tels que Toyota, Volkswagen et Volvo, envisagent d’adopter des procédés similaires. Geely, géant chinois de l’automobile, a déjà sauté le pas avec ses modèles ZEEKR. Pour faire face au réseau croissant de Superchargeurs de Tesla, Hyundai ne reste pas les bras croisés et envisage de déployer ses propres stations de charge ultra-rapide.

Le passage de Hyundai à l’ère électrique est déjà bien engagé avec des modèles phares tels que l’IONIQ 5, l’IONIQ 6 et le Kona Electric. Mais pour rivaliser avec des leaders tels que Tesla et BYD, le constructeur sud-coréen sait qu’il doit réinventer son réseau de production. Et vous, êtes-vous prêt(e) pour la révolution “hypercasting” ?

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires