Actu voiture électrique

Kia Ray : la voiture électrique à 20 000 € que l’on aura probablement pas

Albert Lecoq

Kia vient de dévoiler son dernier né, “The New Kia Ray”, une voiture électrique d’entrée de gamme qui promet de révolutionner le marché, mais il n’est malheureusement pas prévu pour l’Europe.

Une renaissance éclatante pour le Ray EV

Le fameux Ray EV de la Corée du Sud fait son grand retour. Selon les rumeurs, Kia prévoyait de redonner vie au Ray EV, et nous avons maintenant la confirmation. Un officiel de Kia a déclaré que “le nouveau Ray EV vise à élargir les options des client·e·s avec une autonomie de plus de 200 km, une performance optimale pour les centres urbains et un intérieur spacieux.” Les annonces de Kia ont validé ces informations, et l’attente valait le coup.

Après un premier coup d’œil, la nouvelle version électrique semble être inspirée du design de sa version à essence. Mais elle s’en démarque avec ses éléments spécifiquement “EV”, comme le garnish frontal intégrant un port de charge.

Performances et fonctionnalités : tout ce que vous devez savoir !

À l’intérieur, tout respire la modernité : levier électronique de type colonne, tableau de bord de 10,25 pouces, et même une console centrale améliorée offrant climatisation, affichage, et espace de rangement.

A lire également :  L'Europe devient un leader dans les batteries écologiques pour voitures électriques

Le Ray se déclinera en six couleurs extérieures, dont le nouveau “smoke blue”. Quant à l’intérieur, il proposera deux teintes : gris clair ou noir. Et côté performance ? Le Ray sera propulsé par une batterie LFP de 32,2 kWh, lui permettant de parcourir 205 km. Si vous circulez en ville, cette distance augmente jusqu’à 233 km.

Polyvalence et prix abordable : un combo gagnant

Chaque siège peut être complètement rabattu, offrant ainsi un vaste espace intérieur. Une caractéristique idéale pour les voyages, le camping, ou même le travail. Et ce n’est pas tout ! Le Ray propose un “mode utilitaire” permettant d’utiliser ses dispositifs électriques, tels que la climatisation et l’audio, pendant une période prolongée sans conduire.

Concernant le prix ? Le nouveau Ray monoplace débute à seulement 27,35 millions de won (environ 20 000 euros), avec plusieurs options de configuration passagers à des tarifs tout aussi attractifs.

Des ambitions claires pour l’électrique

Pour Kia, le Ray n’est qu’un début. Alors que les précommandes ouvriront le jeudi 24 août, cette mini voiture électrique ne sera pas exporté, car son but principal est de stimuler les ventes sur le marché national sud-coréen.

Les expert·e·s anticipent que ce nouveau véhicule électrique va dynamiser le segment des minicars en Corée du Sud. En effet, la demande pour de petits véhicules électriques est en plein boom. Avec le lancement du nouveau Ray, Kia prévoit de proposer des options électriques dans chaque catégorie, incluant la Niro EV, EV6, EV9 et la future EV5.

A lire également :  Test d'autonomie réelle de la BYD Seal : Peut-elle tenir tête à la Tesla Model 3 ?
Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires