La Renault 5 électrique dépasse toutes les attentes avec une liste d’attente historique

ParAlbert Lecoq 5 mars 2024 à 7h56

Mise à jour du 09/03/2024 : Contrairement à la récente communication de la part de Renault, la R5 E-Tech n’a pas reçu 50 000 réservations. Le constructeur a rectifié l’appellation et ce ne sont donc plus 50 000 réservations mais « 50 000 prospects en Europe qui ont manifesté un vif intérêt pour le R5 ». Autrement dit, tous n’ont pas déboursé 150 euros pour réserver leur coupe-fil en amont de l’ouverture des commandes. La plupart ont simplement cliqué sur le bouton pour en savoir plus, depuis le site internet du constructeur. « Il ne s’agit ni de commandes ni de précommandes », déclarait Renault à 01net, en précisant que « les commandes de la Renault R5 E-Tech ne sont pas encore ouvertes, elles ouvriront courant mai ». Pour l’heure, Renault ne donne aucune précision sur le nombre de « R Pass » vendus.”

Dans l’univers toujours plus électrifié de l’automobile, certaines annonces font l’effet d’une petite révolution. C’est le cas de la nouvelle Renault 5 électrique, qui, avant même sa mise en vente, affiche déjà un carnet de précommandes impressionnant. Avec 50 000 acheteurs impatients suite à sa présentation, la marque au losange semble tenir son prochain best-seller. Voici pourquoi cette petite révolution française attire autant l’attention.

Une entrée remarquée au Salon de l’Auto de Genève

Lors de sa récente présentation au Salon de l’Auto de Genève la semaine dernière, la Renault 5 électrique a immédiatement capté l’attention, non seulement par son design rétro inspiré mais aussi par sa promesse d’une mobilité accessible et respectueuse de l’environnement.

Proposée à partir de 25 000 €, elle se positionne comme une option plus abordable face à ses concurrents, tout en promettant des performances et une autonomie dignes de ce nom.

Des caractéristiques prometteuses pour une petite révolution

  • Motorisations variées : Disponible en trois configurations de moteurs électriques à terme (70 kW et 90 kW en plus de la version 110 kW / 150 chevaux au lancement), la Renault 5 promet une adaptabilité à divers besoins de conduite.
  • Autonomie et batteries : Avec une batterie maximale de 52 kWh, elle offre jusqu’à 400 km d’autonomie selon le protocole WLTP, et proposera un peu plus tard une version plus modeste de 40 kWh pour 300 km d’autonomie.
  • Couleurs et design : En plus de ses options de couleur Pop Yellow et Pop Green, elle propose des teintes plus classiques, séduisant ainsi un large public.

Positionnement stratégique et perspectives d’avenir

La Renault 5 électrique ne vise pas seulement à conquérir le cœur des adeptes de la Zoe mais ambitionne également d’attirer un public à la recherche de petits véhicules électriques bien finis, comme le Fiat 500e ou la Mini Electric. Toutefois, Renault ne considère pas la 5 comme une concurrente directe de la Clio, championne des ventes en Europe, soulignant ainsi une stratégie visant à compléter et diversifier son offre plutôt qu’à cannibaliser ses propres ventes.

Fabrice Cambolive, PDG de la marque Renault, évoque une stratégie à long terme visant à renforcer la présence électrique de Renault sur le marché. Avec l’annulation de l’IPO d’Ampere, la filiale électrique de Renault, en raison de conditions de marché défavorables, la marque ne perd pas de vue son objectif de proposer une gamme étoffée de véhicules électriques, avec sept modèles attendus d’ici 2031, dont la Renault 4 électrique.

Un excellent lancement

La Renault 5 électrique ne se contente pas d’annoncer un futur plus vert, elle le rend accessible, design, et surtout, désirable. Avec un carnet de commandes déjà bien rempli, elle promet de marquer l’année de son empreinte. Renault, avec ses ambitions claires et sa stratégie bien définie, s’affirme plus que jamais comme un acteur incontournable de la transition électrique. Le succès de la Renault 5 pourrait bien être le symbole d’un changement plus large dans l’industrie automobile, où l’accessibilité, l’innovation et le respect de l’environnement se rencontrent pour créer la mobilité de demain.

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

48 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter