Actu voiture électrique

La voiture de l’année 2023 : Jeep Avenger

Philippe Moureau

La voiture de l’année 2023 est à nouveau une voiture électrique.
Le jury, composé de soixante journalistes européens, s’est réuni à Bruxelles pour élire la Voiture de l’Année 2023. La Jeep Avenger, un SUV urbain, s’est imposée très largement avec un score de 328 points. Elle a été préférée aux deux autres finalistes électriques, le Volkswagen ID. Buzz (241 points) et le Nissan Ariya (211 points). C’est une première pour la marque américaine du Groupe Stellantis et cette victoire laisse augurer un grand succès commercial pour le premier modèle électrique Jeep.

Une Jeep électrique à partir de 36 500 euros

Jeep a ouvert les commandes de la version 1st Edition de l’Avenger, son premier modèle électrique, au Mondial de l’Automobile en octobre. Mise en vente pour un prix de 36 500 euros, a déjà suscité l’engouement de 10 000 clients et de nombreux journalistes. Cela n’est pas surprenant, puisque Jeep l’a conçue spécifiquement pour le marché européen et qu’elle sera fabriquée dans une usine Fiat en Pologne.
Christian Meunier, CEO de Jeep, décrit l’Avenger comme une “excellente alternative aux acteurs actuels du segment des B-SUV”, et souligne ses nombreuses capacités d’évolution et son approche écologique. Elle se distingue en effet par ses systèmes Selec-Terrain et Hill Descent Control, qui en font une référence dans le segment. Il est à noter que la Jeep Avenger ne sera pas commercialisée aux États-Unis.

A lire également :  Voici la voiture électrique idéale imaginée par les français

Une plateforme commune avec le e-2008

L’Avenger de Jeep, bénéficiant des synergies offertes par le groupe Stellantis et donc de la technologie des voitures électriques Peugeot, est équipé d’une plateforme e-GMP partagée par la Peugeot e-2008, la DS3 Crossback E-Tense et l’Opel Mokka-e. Un moteur électrique Emotors développant une puissance de 115 kW (156 ch) et un couple de 230 Nm et une batterie de 54 kWh alimentent ce SUV, offrant une autonomie de 400 km en cycle WLTP et une recharge rapide en DC jusqu’à 100 kW en 24 minutes, pour un plaisir de conduite sans compromis.

Ce SUV compact mesurant 4,08 mètres de long se distingue par des porte-à-faux avant et arrière courts. La calandre à 7 fentes de la marque, légèrement incurvée, se trouve devant les projecteurs pour les protéger en cas de choc. De plus, les ailes bombées contribuent à donner un sentiment de robustesse et de présence sur la route, renforcé par de grandes roues. A l’arrière, l’Avenger est orné de feux signature inspirés des jerrycans et arborant un « X », thème récurrent également à l’intérieur du véhicule.

Image © Jeep

Jeep a conçu l’Avenger pour tous ceux qui sont toujours connectés, leur offrant une expérience à bord entièrement numérique. Le tableau de bord est équipé de deux écrans numériques de 10,25 pouces, le combiné d’instrumentation numérique et le système d’infodivertissement. Des services et des fonctionnalités qui peuvent être utilisés même à distance grâce à l’application Jeep sur le smartphone. Elle permet aux utilisateurs d’interagir avec le véhicule et de programmer des itinéraires et des alertes de conduite. L’Avenger est également doté de dispositifs d’aide à la conduite avancés qui assurent le maintien de la distance et du centre de la voie.

A lire également :  Tesla va augmenter le prix du Model Y dans quelques jours : ce que vous devez savoir

Le constructeur américain souhaite séduire sa clientèle par le design audacieux de l’Avenger, qui respecte l’ADN de Jeep tout en lui donnant une touche moderne. Nous pensons que c’est réussi !

Réagissez à l'article

Les commentaires sont fermés.