Actu voiture électrique

Les voitures électriques chinoises officiellement plus sûres que les françaises

Albert Lecoq

Le marché européen des voitures électriques est en ébullition, surtout avec la montée en puissance des constructeurs chinois. Si de nombreux a priori subsistent, les derniers tests de sécurité EuroNCAP viennent chambouler les idées reçues sur la qualité et la sécurité de ces véhicules.

Réalités des voitures électriques chinoises en Europe

Depuis leur débarquement remarqué au Mondial de l’automobile de Paris, les fabricants de voitures électriques chinoises s’intensifient sur le marché européen. Toutefois, cette arrivée ne se fait pas sans heurts. L’Union européenne exprime ses inquiétudes, mettant en place des mesures pour protéger son économie et lançant des enquêtes sur d’éventuelles subventions illégales du gouvernement chinois aux constructeurs nationaux. Cependant, une chose est sûre : ces voitures électriques captent l’attention.

Malgré leur coût souvent plus bas, ces voitures électriques sont loin d’être synonymes de moindre qualité ou sécurité. L’exemple frappant est la MG4, qui avait brillé lors des crash-tests Euro NCAP précédents. Cette année encore, plusieurs modèles chinois se distinguent par leur performance en matière de sécurité.

Zoom sur les derniers tests EuroNCAP

La BYD Seal, la Dolphin et la Xpeng P7 viennent d’être évaluées par EuroNCAP. Ces trois voitures électriques chinoises ont non seulement été à la hauteur, mais ont également obtenu des résultats impressionnants, rivalisant sans mal avec leurs concurrentes européennes. Toutes les trois ont décroché la note maximale de cinq étoiles. À titre de comparaison, ces résultats placent les BYD Seal et Dolphin au-dessus de la Tesla Model S, réputée pour être l’une des voitures électriques les plus sûres sur le marché.

A lire également :  L'engrenage Tesla : une fois pris au piège, difficile de s'en échapper !

La Xpeng P7, concurrente directe de la Tesla Model 3, affiche également d’excellents résultats. Elle se positionne avec des scores de 87% pour la protection des adultes et 81% pour celle des enfants. Ses dispositifs d’aide à la conduite, riche en équipements, lui ont également valu un score honorable de 78%.

Nio ET5 et EL7 : sous le feu des projecteurs

Les deux modèles Nio, l’ET5 et l’EL7, ont été soumis aux nouvelles procédures de test Euro NCAP, plus strictes pour 2023. Ils ont tous deux obtenu la note convoitée de cinq étoiles. Pour mettre ces scores en perspective, l’ET5 a surpassé des rivales telles que la Hyundai Ioniq 6 et la Tesla Model 3 dans plusieurs catégories.

Malgré ces excellentes performances, Euro NCAP souligne des domaines d’amélioration. Certains scénarios de test, notamment le Car-to-Car Crossing à vitesse élevée, ont montré que ces voitures peuvent encore s’améliorer. Ces tests, essentiels pour évaluer les systèmes de freinage d’urgence automatique, sont cruciaux pour garantir la sécurité des usagers de la route.

Performance des voitures françaises : des résultats mitigés

Les voitures électriques chinoises ne sont pas les seules à passer sous le feu des projecteurs. Les derniers résultats Euro NCAP des marques françaises montrent une performance inégale par rapport à leurs homologues chinois. La Peugeot 408 et la Citroën C5 X n’ont obtenu que 4 étoiles, avec respectivement 76% et 82% de score de protection du conducteur. La DS 9, malgré son positionnement premium, affiche également un score décevant de 79%.

A lire également :  La nouvelle Tesla Model 3 Performance est arrivée : plus performante et encore moins chère

Parmi ces résultats quelque peu décevants, la Renault Megane E-Tech tire son épingle du jeu avec 5 étoiles au crash-test. Cependant, même si elle affiche un score honorable de 85% pour la protection du conducteur, elle se trouve en retrait en termes de protection des piétons, avec seulement 65% contre plus de 80% pour les modèles chinois cités.

Ces chiffres rappellent l’importance d’une remise en question constante pour les constructeurs, quelle que soit leur origine. La compétition s’intensifie, et les standards de sécurité doivent toujours être la priorité, pour le bien des conducteurs et des usagers de la route.

Les voitures électriques chinoises montrent une fois de plus qu’elles peuvent rivaliser avec les grandes marques établies en matière de sécurité. Les tests EuroNCAP de cette année démontent l’a priori selon lequel les véhicules chinois seraient inférieurs en termes de sécurité. Ces résultats prometteurs devraient aider à façonner la perception du public et à encourager une adoption plus large de ces véhicules sur le marché européen.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires