MG détrône Volkswagen en Europe : le constructeur chinois a le vent en poupe

ParAlexandra Dujonc 21 décembre 2023 à 8h01

Pensez-vous qu’une marque chinoise puisse réellement bousculer une icône allemande sur son propre terrain ? C’est précisément ce qui se produit avec la MG4, qui vient de réaliser un véritable tour de force en dépassant la Volkswagen ID.3 en Europe, un tournant symbolique pour la mobilité électrique.

Un démarrage fulgurant pour la MG4

Commençons par un fait marquant : la MG4 a réussi à s’imposer comme un challenger de poids face aux constructeurs électriques traditionnels, et notamment contre la référence allemande, la Volkswagen ID.3. L’ascension de la MG4 est incontestable, sa présence sur les routes européennes devenant de plus en plus fréquente. Ce qui n’était qu’une confrontation serrée il y a quelques mois s’est transformé en avance nette pour la MG4 selon les dernières données de Jato. Voici un aperçu parlant de ce bouleversement:

  • MG4 — Cumul immatriculations en septembre : 50 277 — en octobre : 56 669
  • Volkswagen ID.3 — Cumul immatriculations en septembre : 50 591 — en octobre : 54 487

Malgré un restylage pour la Volkswagen ID.3 en milieu d’année, son rebond a été de courte durée, la MG4 ayant alors confirmé sa vitesse de croisière en dépassant la Volkswagen à une cadence impressionnante.

Un match qui reste serré en Europe

Soyons précis, la berline compacte de la firme allemande a maintenu son avance jusqu’au printemps, avant que le coup d’accélérateur de la MG4 ne lui permette de se hisser au sommet des classements. Ce revirement constitue une surprise de taille, la MG4, absente des radars il y a à peine un an, se retrouve désormais dans le peloton de tête des ventes européennes, surpassant même d’autres modèles établis.

En France, l’écart entre la MG4 et la Volkswagen ID.3 est encore plus significatif. Si les chiffres européens montrent une différence de quelques centaines d’unités, en France, la MG4 prend une longueur d’avance considérable, en se plaçant 6ème contre une 13ème position pour la Volkswagen ID.3.

En revanche, nous verrons si cette dynamique se poursuit avec des règles d’attribution de bonus en 2024 potentiellement défavorables à la MG4 en raison de sa fabrication intégralement chinoise.

Volkswagen face à une équation délicate

Il est crucial de souligner la réelle avance prise par la Volkswagen ID.3, qui, avant l’arrivée de la MG4, s’était déjà écoulée à plus de 180 000 exemplaires en Europe. La nouveauté que représente la MG4, combinée à une certaine lassitude vis-à-vis de l’ID.3, pourraient expliquer ce glissement des faveurs. De surcroît, la stratégie tarifaire de Volkswagen doit être repensée pour rester compétitive.

La diminution de la demande pour l’ID.3 est un signal d’alarme pour Volkswagen et contraste avec le succès de l’ID.4, modèle le plus vendu du groupe, suivi de près par des concurrents comme le Skoda Enyaq et l’Audi Q4 e-tron.

Par Alexandra Dujonc

Après des études en ingénierie électrique, j'ai travaillé sur des projets de recherche et de développement visant à améliorer la capacité de recharge des voitures électriques dont j'en ai fait ma spécialité ! Je mets à votre disposition mes connaissances approfondies sur le sujet de la recharge électrique.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter