Actu voiture électrique

Mini Aceman : le SUV électrique urbain que l’on attendait est enfin là

Albert Lecoq

Mini, la célèbre marque britannique, a récemment élargi sa gamme avec l’introduction de l’Aceman, un nouveau SUV urbain exclusivement électrique. Ce modèle vient s’insérer judicieusement entre la classique citadine et le plus imposant Countryman dans l’offre de la marque, désormais axée sur une transition écologique affirmée.

Dimensions et design : un retour aux sources

L’Aceman marque un tournant pour Mini en devenant leur premier modèle conçu uniquement en version électrique, sans déclinaison thermique. Il affiche des dimensions compactes avec une longueur de 4,07 mètres, rappelant le tout premier Countryman de 2010, et une hauteur limitée à 1,50 mètre. Ces proportions le positionnent idéalement pour une utilisation urbaine.

Le design de l’Aceman, décrit par Mini sous le terme de “Charismatic Simplicity”, représente une évolution notable par rapport à ses prédécesseurs. Le véhicule adopte une silhouette épurée, typique de Mini, mais simplifie son langage stylistique avec des lignes plus lisses et des détails moins présents. La calandre minimaliste et les phares anguleux accentuent cette modernité, tandis que les feux arrière continuent de célébrer le drapeau du Royaume-Uni.

Un intérieur futuriste et fonctionnel

L’intérieur de l’Aceman poursuit cette philosophie de simplicité avec une planche de bord minimaliste inspirée des premières Mini, mais dotée des technologies du 21e siècle. Le point d’orgue est le grand écran OLED circulaire de 24 centimètres de diamètre, qui centralise l’information et l’interaction. L’écran n’est pas seulement un affichage, mais joue un rôle central dans l’expérience utilisateur avec des formes rondes intégrées et un éclairage d’ambiance projeté sur l’habillage façon tissu.

A lire également :  La voiture électrique chinoise n'est pas invincible : en voici la preuve

À l’arrière, la banquette fixe se replie selon un ratio de 60/40, permettant d’augmenter le volume de coffre initial de 300 litres jusqu’à 1005 litres. L’absence de montants ou d’instruments face au conducteur libère de l’espace, renforçant la sensation d’ouverture et de modernité.

Performances et autonomie

Sur le plan technique, l’Aceman partage sa plateforme avec la nouvelle Mini Cooper électrique, développée en collaboration avec le constructeur chinois Great Wall.

Le modèle de base, l’Aceman E, est équipé d’un moteur de 184 ch et d’une batterie de 42,5 kWh offrant jusqu’à 310 km d’autonomie. La version SE monte en gamme avec 218 ch et une batterie de 54,2 kWh, capable d’atteindre 406 km d’autonomie selon le cycle WLTP.

Concernant la recharge, l’Aceman accepte jusqu’à 11 kW en courant alternatif et peut atteindre 75 kW en E et 95 kW en SE en courant continu, des valeurs qui peuvent paraître modérées comparativement à certains concurrents, permettant une recharge de 20 à 80% en environ 35 minutes.

Production et disponibilité

Initialement produit en Chine, l’Aceman sera par la suite assemblé au Royaume-Uni à partir de 2026. Les commandes devraient ouvrir avant l’été, avec un prix de départ de 36 000 € pour le modèle E et de 40 000 € pour le modèle SE.

A lire également :  Les batteries des voitures électriques sont plus fiables que jamais, mais ce n'est pas encore suffisant

Le Mini Aceman se présente comme une option séduisante pour ceux qui cherchent un véhicule électrique compact avec un héritage riche et une approche résolument moderne. Il combine habilement tradition et innovation, tout en s’inscrivant parfaitement dans le paysage urbain contemporain.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires