Actu voiture électrique

Non, votre Tesla Model 3 ne sera pas recalée au contrôle technique : découvrez toute la vérité

Philippe Moureau

La polémique qui fait vibrer l’industrie automobile : les Tesla Model 3 recalées au contrôle technique ?

Une polémique a récemment émergé concernant les Tesla Model 3. Selon certaines rumeurs, ces véhicules seraient recalés au contrôle technique en raison d’un numéro de série difficilement accessible, une actualité qui viendrait de Belgique. Les véhicules produits en Californie ou en Chine seraient particulièrement concernés. Cette information, qui a suscité l’inquiétude des propriétaires de Tesla, a rapidement fait le tour du web. Mais ne vous laissez pas emporter par la vague de panique ! Il est temps de démystifier cette rumeur et de mettre en lumière la vérité.

Le numéro de série, un casse-tête pour les propriétaires de Tesla Model 3 ?

La législation européenne est stricte en la matière : le numéro de série du véhicule doit être aisément accessible, notamment pour les forces de l’ordre lors d’un contrôle. En cas de non-conformité, le véhicule peut être recalé lors du contrôle technique. Certaines sources affirment que pour les Tesla Model 3 produites à Fremont, en Californie, ou en Chine, il serait nécessaire de démonter une partie de l’habitacle pour découvrir ce fameux numéro de série. Une information qui a semé le doute et l’incertitude chez de nombreux propriétaires. Est-ce vraiment le cas ? La réponse est clairement non !

A lire également :  Ce constructeur chinois de voitures électriques prend exemple sur Tesla pour s'imposer en France

Démystifier la rumeur : le numéro de série de la Tesla Model 3 est facilement visible.

Lorsqu’il s’agit d’informations susceptibles d’impacter directement les propriétaires de Tesla, il est essentiel de s’assurer de leur véracité. Eh bien, sachez que cette rumeur est infondée ! Le numéro de série des Tesla, qu’elles soient chinoises ou fabriquées à Fremont, est visible de l’extérieur au niveau du pare-brise, comme le prévoient les normes et également Imprimé sur la plaque signalétique située sur le montant de la porte, visible lorsque la porte avant est ouverte. Cette information cruciale démonte la rumeur qui circulait.

Le numéro de série visible

Contrairement à ce que l’on a pu entendre, aucune partie de l’habitacle n’a besoin d’être démontée pour accéder au numéro de série. Voir la page en ligne du manuel Tesla pour ce point. Aucun souci à se faire donc, votre Tesla Model 3 passera le contrôle technique sans encombre, à condition bien sûr que tous les autres éléments respectent les normes en vigueur. Il est donc important de rester vigilant face aux rumeurs et de toujours chercher à vérifier l’information.

Les Tesla Model 3 et le contrôle technique : pas d’inquiétude à avoir.

Sur Rouleur Electrique, nous possédons des voitures électriques. Je roule moi-même au quotidien avec une Tesla Model 3. J’ai contacté par moi-même 3 centres de contrôle techniques proches de chez moi qui m’ont clairement confirmé que le numéro de série sur le pare-brise sur les Tesla est tout à fait conforme à ce qu’attends le procédé de contrôle et sachant qu’il est également indiqué sur le montant de la porte, la concordance de ces numéros suffit à la validation du contrôle.

A lire également :  Le nouveau SUV de Kia met KO le Tesla Model Y et propose plus d'autonomie pour moins cher

D’ailleurs, pourquoi Tesla aurait pu faire une telle erreur depuis la fabrication des Model S et Model X qui n’ont jamais eu de soucis à ce niveau ?

Pour les propriétaires de Tesla Model 3, l’heure est au soulagement. Cette rumeur n’était donc qu’un faux bruit de couloir, une fake news qui a su trouver son chemin dans le milieu de l’automobile. Restez donc confiants : votre Tesla Model 3 est prête à passer son contrôle technique, le numéro de série n’est pas un obstacle.

Ne laissez pas ces rumeurs perturber votre confiance dans votre véhicule électrique. Les Tesla Model 3 sont des voitures innovantes, performantes et respectueuses de l’environnement. Elles continueront à circuler sur nos routes, sans craindre un éventuel rejet au contrôle technique pour un numéro de série soi-disant caché.

Cette affaire nous rappelle une fois de plus combien il est important de vérifier les informations, surtout lorsqu’elles concernent des sujets aussi sensibles que la sécurité routière et la conformité de nos véhicules. La propagation de cette rumeur sur les Tesla Model 3 démontre à quel point une information erronée peut rapidement prendre de l’ampleur et causer de l’inquiétude.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires