Actu voiture électrique

Opel dévoile son petit SUV électrique à prix cassé

Albert Lecoq

Opel lève enfin le voile sur sa petite dernière dans l’univers des véhicules électriques : la Frontera électrique. Ce petit SUV s’annonce non seulement comme un pilier de la transition écologique d’Opel mais s’inscrit également dans la dynamique du groupe Stellantis vers une mobilité plus accessible.

La transition électrique d’Opel : un engagement renouvelé

La Frontera électrique représente une étape significative dans la stratégie d’électrification d’Opel, un constructeur historique qui, depuis son intégration au sein du groupe Stellantis, multiplie les efforts pour proposer une gamme de véhicules zéro émission à prix abordable. D’ici 2035, l’Europe souhaite voir circuler sur ses routes uniquement des voitures neuves électriques, une ambition qui cadre parfaitement avec l’orientation prise par Opel. Des modèles emblématiques tels que la Corsa-e, l’Astra électrique, ou encore le Mokka électrique ont déjà pavé la voie, montrant l’engagement d’Opel dans cette révolution verte.

  • La Corsa-e et ses cousines, la Peugeot e-208 et la DS 3 E-Tense, ont su démontrer qu’électrique peut rimer avec style.
  • L’Astra électrique et le Mokka électrique, avec leur design unique et leurs technologies, offrent une expérience de conduite agréable et fluide.
A lire également :  La Chine arrose Tesla et les géants locaux de l'électrique pour écraser la concurrence

Opel Frontera électrique : un petit SUV aux grandes ambitions

Le Frontera, un nom qui résonne avec l’histoire d’Opel, fait son grand retour sous une forme réinventée. Disparu du catalogue depuis deux décennies, il renaît aujourd’hui comme un SUV compact électrique, preuve de l’adaptabilité d’Opel aux tendances et aux besoins actuels des consommateurs. Conçu pour remplacer le Crossland, le Frontera se positionne astucieusement aux côtés du Mokka et du Grandland, offrant ainsi une alternative séduisante dans le segment très prisé des SUV compacts.

  • Annoncé initialement par des teasers énigmatiques, le Frontera a finalement été révélé, affichant un design audacieux et une silhouette compacte.
  • Inspiré du concept GT X Experimental, il arbore la face avant Vizor caractéristique des derniers modèles de la marque, signe de son appartenance à la nouvelle ère d’Opel.

Performance électrique et innovations pratiques

Le Frontera électrique repose sur la plateforme Smart Car, une base technologique partagée avec la nouvelle Citroën ë-C3, promettant ainsi une expérience de conduite électrique optimisée et accessible. Bien que les détails précis sur la motorisation et l’autonomie restent encore sous voile, les attentes sont grandes quant à la capacité de ce SUV de proposer un équilibre entre performance, économie et respect de l’environnement.

Avec la possibilité d’adopter un moteur de 113 chevaux et une batterie de 44 kWh, le Frontera pourrait offrir une autonomie compétitive, tout en bénéficiant des avantages de la technologie LFP, plus abordable et durable.

A lire également :  La dernière mise à jour de la Tesla Model 3 est jugée dangereuse par de nombreux experts

Un habitacle pensé pour le confort et la connectivité

Opel a également soigné l’intérieur du Frontera électrique, en dotant son poste de conduite du tableau de bord Pure Panel, qui intègre deux écrans de 10 pouces. Cette approche, inspirée de l’Astra électrique, vise à offrir une expérience utilisateur fluide et intuitive, faisant de la conduite un véritable plaisir.

  • La praticité est au cœur de la conception de l’habitacle, avec de nombreux rangements, quatre prises USB et un chargeur à induction pour smartphones.
  • Le volume de coffre, modulable de 460 à 1 600 litres, promet une grande flexibilité, adaptant le Frontera à tous les styles de vie.

L’accessibilité : un atout majeur

Si Opel n’a pas encore communiqué officiellement sur le prix du Frontera électrique, l’objectif est clair : rendre la mobilité électrique accessible au plus grand nombre. En s’alignant potentiellement sur les tarifs compétitifs de la Citroën ë-C3, ce SUV électrique pourrait bien devenir un acteur clé sur le marché, favorisant ainsi une adoption plus large de la mobilité durable.

La patience reste de mise pour connaître la date de lancement officielle du Frontera électrique.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires