Stellantis mise tout sur une batterie révolutionnaire sans terres rares

ParAlbert Lecoq 14 janvier 2024 à 17h46

Stellantis, et une société innovante, Lyten, s’unissent pour façonner une nouvelle ère électrique et écologique avec une invention qui pourrait bouleverser notre rapport aux voitures électriques : la batterie Lithium-Soufre (Li-S).

Lyten : le pari sur le graphène 3D au service des batteries électriques

Quand la Silicon Valley s’associe à l’automobile électrique, le résultat est spectaculaire. Lyten, basé au cœur de cette ébullition technologique, s’illustre par sa maîtrise du graphène 3D, une forme de carbone aux propriétés physiques exceptionnelles. L’enjeu ? Offrir des solutions radicales pour réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre et accompagner efficacement la transmutation vers une mobilité plus respectueuse de notre planète.

Stellantis, par le biais de son fonds de capital-risque Stellantis Ventures, a flairé le potentiel colossal de cette entreprise et a pris la décision marquante d’y investir. Imaginez des batteries Li-S pour vos voitures, plus légères, et des capteurs de pointe à bord, le tout propulsé par la chimie avancée du Lithium-Soufre. Voici ce que mijote cette coopération futuriste entre ces deux entités.

Avancées technologiques : au cœur des batteries Lithium-Soufre

Les batteries Lithium-Ion dominent actuellement le marché, mais leurs limites sont bien connues : poids, coût et approvisionnement en matériaux tels que nickel, manganèse et cobalt. La technologie Lithium-Soufre de Lyten est en passe de changer la donne. Imaginez une densité énergétique doublée par rapport au Lithium-Ion, sans compter l’absence de matériaux controversés. Tel est le pari que s’apprêtent à relever Stellantis et Lyten : composer l’avenir des batteries électriques sans les métaux litigieux et à moindre impact carbone. Un pari audacieux, mais assurément porteur d’avenir.

La valeur ajoutée de ces nouvelles batteries ne s’arrête pas là : leur fabrication et leur chaîne d’approvisionnement sont envisagées pour être largement localisées, en Amérique du Nord et en Europe. Cela non seulement soutient les industries locales, mais réduit aussi la dépendance aux importations et la vulnérabilité face aux perturbations de la chaîne d’approvisionnement mondiale.

Un engagement stratégique vers une mobilité propre avec Stellantis Ventures

Fondé en 2022 avec une enveloppe de 300 millions d’euros, Stellantis Ventures est l’instrument financier par lequel Stellantis entend concrétiser ses visions d’avenir. De l’investissement dans les startups novatrices à l’application de nouvelles technologies dans les domaines de l’automobile et de la mobilité, Stellantis Ventures est un acteur clé. Ses actions sont guidées par un objectif ambitieux : réduire de manière drastique les émissions de CO2 de la marque et atteindre une neutralité carbone exaltante.

L’alliance Stellantis-Lyten relève ainsi des pièces maîtresses de ce puzzle environnemental et stratégique, où chaque innovation s’inscrit dans une vision à long terme de mobilité durable et centrée sur l’utilisateur.

Le Lyten 3D Graphene™ est issu de la transformation des gaz à effet de serre. Cet alignement entre écologie et haute technologie représente un respect envers les impératifs actuels de décarbonation. Il pourrait révolutionner la conception des batteries Lithium-Soufre, mais également celle de nouveaux matériaux composites allégeant les voitures, et proposer des systèmes de détection innovants.

La course contre la pénurie de matériaux

Le spectre d’une pénurie de matériaux essentiels pour les batteries Lithium-Ion plane sur l’industrie. Face à cette éventualité, la technologie Lithium-Soufre émerge comme une alternative solide, permettant une transition efficace vers un parc automobile électrique global et durable. L’ambition de Lyten ? Offrir une source d’approvisionnement fiable en produits performants et respectueux de l’environnement aux constructeurs, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives sur les marchés américains et européens.

Une usine de plus de 13 000 m² dans la Silicon Valley a déjà débuté la production des batteries Li-S et travaille d’arrache-pied pour s’attaquer au marché des véhicules électriques dès 2024. Et l’innovation ne s’arrête pas là : Lyten entend bien étendre l’usage de ses matériaux révolutionnaires pour décarboner d’autres secteurs tout aussi gourmands en énergie.

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter