Actu voiture électrique

Tesla et MG, les 2 grands gagnants du boom de l’électrique

Philippe Moureau

L’Europe est témoin d’un boom sans précédent des véhicules électriques (BEV). Mais deux marques semblent prendre les devants : Tesla et MG. Mais qu’est-ce qui fait réellement leur succès ? Décryptage.

Explosion de Tesla : domination inattendue !

L’Europe vit une transformation spectaculaire du paysage automobile. Selon les données les plus récentes collectées par JATO Dynamics, en avril dernier, la part de marché des voitures entièrement électriques a atteint une impressionnante seconde place avec 22%, juste derrière les 25% de décembre 2022. Ainsi, plus d’une voiture sur cinq nouvellement immatriculée en Europe était 100% électrique.

Mais qui est le grand gagnant de cette métamorphose ? Sans surprise, c’est Tesla. Malgré une gamme limitée et jugée par certains comme obsolète, la marque américaine joue habilement de cet engouement européen pour l’électrique. En chiffres, en août 2023, Tesla a immatriculé 33 809 voitures en Europe, soit une augmentation faramineuse de 240% par rapport à la même période de l’année précédente.

Tesla vs l’Europe : un succès embarrassant ?

Le succès de Tesla repose principalement sur ses modèles phares : la Model Y et la Model 3. La première, notamment, est le modèle le plus vendu en Europe, dépassant de loin ses concurrentes locales. Imaginez un instant : une voiture étrangère plus populaire que toutes celles produites en Europe ! Et la tendance ne semble pas s’essouffler. En cumulé, Tesla a annoncé avoir vendu plus de 169 000 unités de la Model Y, soit une croissance de 216%.

A lire également :  Le Tesla Model Y à 600 km d'autonomie est disponible à un prix encore plus bas que prévu

Quant à la Model 3, Tesla a opté pour une stratégie de réduction des prix, espérant ainsi séduire une base de clients plus large. Cette stratégie couplée à une série d’actions judicieuses – introduction progressive du Model 3, ouverture de points de vente à travers l’Europe, lancement du Model Y – montre à quel point Elon Musk a su maintenir l’élan de sa marque.

MG : le phénomène chinois qui bouleverse l’Europe

Si Tesla est sur toutes les lèvres, un autre acteur fait sensation : MG. Présentée comme une marque britannique, mais entièrement conçue et produite en Chine, MG démontre qu’un joueur asiatique peut sérieusement bousculer les codes en Europe. Le MG 4, leur dernière sortie, séduit massivement, si bien qu’en août, MG a vendu près de 14 900 unités en Europe, surpassant ainsi des marques comme Suzuki ou Mazda.

Ce n’est pas tout ! Les modèles électriques représentent 59% de ce volume, plaçant MG à la septième place des marques BEV les plus vendues, devançant même de grands noms tels qu’Audi ou Peugeot.

Et les marques traditionnelles dans tout ça ?

L’ascension fulgurante de Tesla et MG se fait au détriment de certaines marques automobiles traditionnelles. Volkswagen, Ford ou encore Hyundai ont vu leur part de marché s’effriter. Leurs offres électriques, bien que compétitives, peinent à rivaliser avec les géants Tesla et MG.

A lire également :  Tesla et la conduite autonome : un témoignage qui fait réfléchir

Le défi pour ces marques historiques est de taille : tandis que Tesla pénètre audacieusement les segments inférieurs avec ses baisses de prix, MG, elle, attaque avec des produits extrêmement compétitifs. Le message est clair : le futur de l’automobile en Europe est électrique, mais aussi résolument innovant et disruptif.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires