Actu voiture électrique

Vidéo : le sous-marin Tesla arrive et fait sensation à Dubaï

Alexandra Dujonc

Récemment, Dubaï a été témoin d’un phénomène météorologique exceptionnel, avec des précipitations équivalentes à celles d’une année entière survenant en une seule journée. Cet événement, le plus important depuis 75 ans, a engendré des inondations majeures, immobilisant de nombreux véhicules. Toutefois, des propriétaires de véhicules électriques ont démontré une résilience impressionnante, en particulier avec des modèles comme la Tesla Model 3 et la Porsche Taycan.

Avantages des véhicules électriques en cas d’inondation

Lorsque les rues de Dubaï se sont transformées en véritables rivières, de nombreux véhicules à combustion ont été contraints de s’arrêter, la montée des eaux menaçant le fonctionnement de leur moteur. La principale vulnérabilité des voitures à combustion réside dans l’entrée d’eau dans le système d’admission, pouvant entraîner des dommages catastrophiques.

Les voitures électriques, quant à elles, présentent des caractéristiques distinctes qui favorisent leur opérabilité dans des conditions extrêmes :

  • Étanchéité renforcée : Les packs de batteries et les unités motrices des véhicules électriques sont généralement scellés hermétiquement.
  • Absence de besoin en air : Contrairement aux véhicules à combustion, les véhicules électriques n’ont pas besoin d’air pour fonctionner, ce qui réduit le risque de dysfonctionnement lorsqu’ils sont partiellement ou totalement submergés.
A lire également :  Les premiers véhicules électriques à batterie au sodium promettent une révolution sans précédent

Un exemple frappant a été celui d’une Porsche Taycan traversant une zone où l’eau dépassait le niveau du pare-brise, une situation qui aurait certainement arrêté un véhicule à combustion.

Performances notables de Tesla et Porsche dans l’eau

Des vidéos impressionnantes ont circulé, montrant la capacité de ces véhicules à traverser des eaux profondes. Une des séquences montre une Tesla Model 3 blanche, pilotée à travers une eau dépassant les 90 cm de profondeur. Malgré les apparences dramatiques, le conducteur de la Tesla a réussi à sortir indemne de cette épreuve, comme en témoigne une réponse en vidéo à un tweet initial qui doutait de l’issue de la traversée.

Dans une autre vidéo, on peut voir de l’intérieur d’une Tesla comment le véhicule franchit sans encombre une nappe d’eau presque aussi haute que le véhicule lui-même. Le conducteur semble remarquablement calme, soulignant la fiabilité et la sécurité de sa voiture dans cette situation périlleuse.

@bebesib Still wouldn’t want to live anywhere else❤️ #rain #dxb #dubai #uae #fyp ♬ Suspense, horror, piano and music box – takaya

Précautions à prendre

Malgré ces capacités impressionnantes, il est crucial de souligner que traverser des eaux profondes en véhicule électrique n’est pas sans risques. Voici quelques dangers potentiels :

  • Infiltration d’eau dans l’habitacle : Cela pourrait provoquer un court-circuit électrique.
  • Dysfonctionnement des systèmes auxiliaires : L’eau peut affecter les capteurs extérieurs, les caméras, et même provoquer la condensation dans les feux arrière.
A lire également :  La menace des véhicules électriques chinois s'étend bien au delà de la voiture

Ainsi, même si les véhicules électriques peuvent techniquement traverser des eaux plus profondes que leurs homologues à combustion, il est recommandé d’éviter de telles situations autant que possible pour préserver l’intégrité et la fonctionnalité du véhicule.

Les témoignages de Dubaï illustrent bien l’évolution des véhicules électriques et leur adaptabilité dans des conditions extrêmes. Cependant, la prudence reste de mise, et il est essentiel de respecter les recommandations des fabricants pour éviter des conséquences indésirables.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires