Actu voiture électrique

Voici la véritable autonomie de la voiture électrique de Xiaomi sur autoroute

Albert Lecoq

La récente aventure de Lei Jun, le patron de Xiaomi, avec la nouvelle voiture électrique SU7 sur une distance de 1 276 km, a suscité un vif intérêt. Cette performance offre un aperçu tangible de l’autonomie réelle de la SU7, mettant en lumière ce que les futurs propriétaires pourraient attendre de ce véhicule tant attendu.

Les promesses techniques de la Xiaomi SU7

La Xiaomi SU7 n’est pas qu’une simple addition à la gamme croissante de voitures électriques. Elle se distingue par des caractéristiques qui font tourner les têtes :

  • Un design captivant qui marie esthétique et fonctionnalité.
  • Un système d’infotainement qui pourrait bien faire des jaloux dans l’industrie des smartphones.
  • Une fiche technique prometteuse avec une autonomie théorique fluctuant entre 668 et 800 km, selon la capacité de la batterie (73,6 ou 101 kWh), basée sur le cycle d’homologation chinois CTLC.

Toutefois, l’autonomie sur le papier et l’autonomie dans la réalité de la conduite peuvent différer, particulièrement en Europe où le cycle WLTP applique des critères plus stricts. Les estimations théoriques pour le continent européen se situeraient donc entre 600 et 700 km.

A lire également :  Une usine titanesque va propulser l'Europe vers le sommet de l'électromobilité mondiale

La réalité de l’autonomie sur long trajet

Le test grandeur nature effectué par Lei Jun offre une perspective bien plus concrète de ce à quoi les conducteurs peuvent s’attendre. En parcourant 1 276 km en 15 heures à une vitesse moyenne de 100 km/h, il y a eu 2 arrêts pour recharger. Sur la durée totale il y a également eu quelques pauses en plus pour se dégourdir les jambes. Il faut noter que le trajet a été effectué par temps froid en hiver.

Avec une nécessité de recharger deux fois sur ce parcours, cela suggère une autonomie réelle d’environ 500 km sur une charge complète à une moyenne 100 km/h, et autour de 350 km pour un 10 à 80% entre chaque recharge rapide en roulant à une vitesse de 110 km/h.

Ces chiffres suggèrent une consommation très légèrement inférieure à 20 kWh / 100 km, une efficience bien meilleure auxquels les voitures chinoises nous ont habitué et se paie même le luxe d’être plus économique que des véhicules électriques bien ancrés sur le marché comme la Peugeot e-208, la Renault Mégane électrique, la BMW i4, la Mercedes EQE, faisant jeu égal avec une Hyundai IONIQ 6 mais sans pour autant venir rattraper Tesla par exemple.

Par climat hivernal, pour une berline au profil aérodynamique, une consommation de près de 20 kWh / 100 km est correct mais déjà courant sur le marché. Nous avons pu constater à de nombreuses reprises que la Tesla Model 3 notamment, est capable dans les mêmes conditions de descendre très facilement sous la barre des 18 kWh / 100 km mais que l’on peut dépasser les 22 kWh / 100 km avec la BMW i4 par exemple.

A lire également :  Une batterie de voiture électrique, ça pollue : la réalité derrière cette idée reçue

Comparaison avec la concurrence

Pour contextualiser, comparons la SU7 avec la Tesla Model 3, un autre poids lourd du segment électrique. La Model 3 Propulsion annonce une autonomie CLTC de 606 km (513 km WLTP) pour sa version 60 kWh et de 713 km CLTC (629 km WLTP) pour sa version à transmission intégrale avec batterie de 79 kWh.

La SU7, avec son autonomie réelle observée lors du test, semble bien positionnée pour rivaliser sur le marché, offrant une autonomie compétitive même à des vitesses élevées et en conditions défavorables.

Sur le papier, l’autonomie de la voiture électrique de Xiaomi n’est pas aussi performante que Tesla en proposant 800 km CLTC avec une batterie de 101 kWh, une autonomie que la Model 3 pourrait potentiellement envisager avec une batterie de 90 kWh. Mais entre les cycles d’homologation et les consommations réelles aussi bien à haute ou à basse vitesse, il y a un monde. Nous avons hâte de pouvoir la tester sur nos routes !

La recharge rapide : un atout majeur

Xiaomi promet des performances impressionnantes en termes de recharge rapide, avec la possibilité de récupérer 220 km d’autonomie en seulement 5 minutes, et jusqu’à 510 km en 15 minutes grâce à une architecture de 800 volts. Cette capacité de recharge place la SU7 parmi les véhicules électriques les plus rapides à recharger sur le marché, un facteur crucial pour les conducteurs envisageant de longs trajets.

A lire également :  Lucid Motors annonce son concurrent du Tesla Model Y : un SUV électrique ambitieux

La Xiaomi SU7 s’annonce comme une concurrente sérieuse dans le domaine des véhicules électriques, alliant autonomie impressionnante, design attrayant, et performances de recharge rapide. Les premiers tests sur route confirmeront si ces promesses se traduisent en réalité, mais l’aperçu fourni par Lei Jun est indéniablement prometteur. La SU7 pourrait bien être la voiture qui amènera les véhicules électriques vers de nouveaux horizons, démontrant que performance et durabilité peuvent aller de pair dans l’ère de l’électromobilité.

Source : Weibo

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires