Volkswagen, face au gouffre, arrête la production de l’ID.3 et de la Cupra Born

ParPhilippe Moureau 18 décembre 2023 à 7h59

L’actualité récente du géant automobile Volkswagen mérite votre attention. La production des modèles ID.3 et Cupra Born à l’usine de Zwickau en Allemagne est suspendue, révélant des défis significatifs dans la stratégie électrique de la marque qui rencontre des difficultés suite à une forte baisse des ventes.

Arrêt temporaire à Zwickau : une mesure drastique

La nouvelle tombe comme un coup de tonnerre : Volkswagen met un frein à la production de ses modèles électriques phares, l’ID.3 et la Cupra Born. Selon les informations d’Automobilwoche et MDR, reprises par Electrive, cette interruption, déjà effective, devrait perdurer jusqu’à la fin de l’année. Un choix radical qui souligne les difficultés de l’entreprise à équilibrer offre et demande dans le marché turbulent des véhicules électriques.

Cette décision n’est pas isolée. En effet, ces modèles, basés sur la plateforme MEB et partageant la même ligne de production à Zwickau, avaient déjà connu une pause de production de deux semaines en octobre. La situation s’était aggravée en novembre avec l’annulation du troisième quart de travail, signalant une crise plus profonde.

Des problèmes de production aux multiples facettes

Les défis ne s’arrêtent pas là pour Volkswagen. La ligne de production des SUV/crossovers à Zwickau, responsable de la fabrication des Volkswagen ID.4, ID.5, Audi Q4 e-tron et Audi Q4 Sportback e-tron, est également à l’arrêt depuis trois semaines. La raison ? Un approvisionnement insuffisant en nouveaux blocs de propulsion arrière, une pièce maîtresse pour ces modèles. Ce problème affecte également d’autres usines européennes du groupe.

La bonne nouvelle, c’est que la production devrait reprendre cette semaine. Toutefois, il reste incertain si elle reprendra à plein régime ou de manière limitée.

Un impact sur la compétitivité et l’emploi

La situation de l’usine de Zwickau est qualifiée de “critique” par les médias allemands, suite aux avertissements de Thomas Schaefer, CEO de la marque Volkswagen, sur le manque de compétitivité de celle-ci. Les répercussions sont palpables : non-renouvellement de contrats pour 269 employés cette année et la non-prolongation de près de 500 emplois temporaires l’année prochaine. Ces chiffres alarmants suggèrent que les réductions d’emploi pourraient se poursuivre en 2024.

Cette situation chez Volkswagen est révélatrice des défis auxquels sont confrontés les constructeurs traditionnels dans leur transition vers l’électrique. La balance entre l’innovation technologique, la gestion de la production et la réponse aux attentes du marché est plus délicate que jamais. Les prochains mois seront cruciaux pour Volkswagen, et par extension, pour l’industrie automobile électrique dans son ensemble.

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

20 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter