Actu voiture électrique

Xiaomi dévoile sa berline électrique avec 800 km d’autonomie pour battre Tesla

Philippe Moureau

Amateurs de technologie et de véhicules novateurs, vous serez ravis d’apprendre que les premières images du SU7, le véhicule électrique de Xiaomi, viennent d’être révélées. Ce bolide, qui se dévoile avant son lancement officiel, promet de révolutionner notre approche des voitures électriques.

Qui se cache derrière la fabrication du SU7 ?

C’est la compagnie Beijing Automotive Industry Holding Co. (BAIC), un constructeur chinois étatique, qui a la responsabilité de produire le SU7 pour Xiaomi. Cette collaboration confirme les rumeurs qui circulaient depuis plus d’un an et souligne l’entrée stratégique de Xiaomi sur le marché automobile.

Le SU7 se positionne directement comme un concurrent de la Tesla Model S, avec un empattement de 3 mètres et une ligne de toit fastback. Il cible le marché chinois qui raffole des versions à long empattement de berlines de luxe de taille moyenne.

Les spécificités techniques en avant-première

La version propulsion à moteur unique du SU7 offrira environ 295 chevaux pour un poids de 1 970 kg, tandis que la version 4 roues motrices à double moteur affichera une puissance de 663 chevaux pour un poids conséquent de 2 200 kg. Les différences de chimie de batterie entre les deux modèles sont notables, avec une batterie LFP (lithium fer phosphate) pour la version de base et une NMC (nickel manganèse cobalt) pour la version premium.

A lire également :  La voiture électrique de Xiaomi tombe en panne après seulement 39 km et devient irréparable

Le haut de gamme pourrait inclure une architecture de 800 Volts et une batterie de 100kWh, détails qui témoignent de l’ambition de Xiaomi de rivaliser avec les leaders du secteur.

Photo : Xiaomi

Design et fonctionnalités : une synergie entre automobile et technologie

Les visuels révèlent que certaines versions du SU7 seront équipées d’un système lidar proéminent, suggérant des fonctionnalités avancées d’assistance au conducteur et d’autonomie. Trois modèles seront proposés dès le lancement : SU7, SU7 Pro et SU7 Max, ainsi qu’une édition spéciale ‘Founders Edition’.

Le lancement est prévu pour début 2024, avec un début de production avant la fin de l’année 2023, marquant une étape cruciale pour Xiaomi dans l’industrie automobile.

Photo : Xiaomi

Quel avenir pour le SU7 en dehors de la Chine ?

Bien que Xiaomi soit une marque fortement ancrée sur le marché chinois, l’expansion internationale reste une question ouverte. Avec une notoriété plus limitée dans des régions comme l’Amérique du Nord, Xiaomi pourrait cependant se tourner vers l’Europe où sa présence est déjà bien établie, notamment en Espagne, au Danemark, en Grèce et en Belgique.

Le SU7 de Xiaomi pourrait bien redéfinir les attentes en matière de véhicules électriques de luxe, mais sa réussite dépendra de sa capacité à allier qualité et accessibilité, un défi de taille dans le secteur automobile.

A lire également :  Le Tesla Model Y à 600 km d'autonomie est disponible à un prix encore plus bas que prévu

Un symbole de la convergence technologique

Le SU7 n’est pas seulement une voiture ; c’est le reflet d’une tendance croissante des entreprises technologiques à diversifier leurs horizons. En effet, alors que la croissance mondiale des smartphones atteint un plateau, des marques comme Xiaomi s’orientent vers le marché automobile, cherchant à y imprimer leur marque.

Ce véhicule pourrait donc être le prélude d’un nouvel ère où les géants de la technologie façonnent l’avenir de la mobilité électrique. Restez à l’écoute pour découvrir comment le SU7 influencera le marché et ouvrira peut-être la voie à d’autres acteurs technologiques dans l’arène automobile.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires