Cette startup donne une nouvelle vie à des vieilles batteries Tesla recyclées

ParPhilippe Moureau 11 janvier 2024 à 6h47

Imaginez transformer votre voiture classique en un modèle électrique silencieux et sans émissions, en utilisant des batteries Tesla recyclées. C’est exactement ce que propose Arc Motor Company, une startup de technologie verte basée en Ontario.

Qui est derrière Arc Motor Company ?

À la tête de cette initiative innovante, Sloane Paul, première femme en Amérique du Nord à lancer une entreprise de ce type, ambitionne d’améliorer les performances des véhicules tout en contribuant à un avenir à émissions nettes nulles. Forte de plus de 15 ans d’expérience dans des entreprises technologiques et d’ingénierie majeures comme Microsoft et Dyson, elle apporte une expertise unique à ce projet.

« En électrifiant une voiture, on ne fait pas que créer un meilleur véhicule et rendre la conduite plus agréable. On réduit également les émissions polluantes et la quantité de déchets envoyés en décharge », explique Paul.

La première conversion électrique : le Ford Bronco de 1974

La startup a fait sensation en étant la première à convertir un Ford Bronco de première génération de 1974 en véhicule électrique. Tom Chep, ingénieur et COO d’Arc, souligne que ce modèle « a du caractère ». Doté de deux moteurs électriques, le Ford Bronco EV offre une puissance et un couple doublés par rapport à la version originale à essence.

Tom Chep, avec une expérience de dix ans en leadership d’ingénierie chez des géants comme Rolls Royce et Toyota, apporte son expertise en ingénierie électrique à ce projet. « Même si vous n’avez pas besoin de toute cette puissance, cela montre ce dont le véhicule est capable », ajoute-t-il.

La source des batteries : des Tesla récupérées

Le défi était de remplacer le moteur 5.0 litres du Bronco. Arc a trouvé une solution ingénieuse en utilisant la majorité du groupe motopropulseur de modèles Tesla Model S récupérés. Les modules de batterie Tesla sont soigneusement sélectionnés par Chep auprès de récupérateurs spécialisés dans les composants de batteries.

Une fois reconfigurées, ces batteries offrent au Ford Bronco restauré une autonomie d’environ 320 km avec une énergie de 75 kWh. Même si cela reste en deçà des normes actuelles des véhicules électriques modernes, le Bronco se prête parfaitement à des excursions d’une journée.

Les deux moteurs électriques du Bronco délivrent 260 chevaux et 470 nm de couple. Ces chiffres témoignent de l’amélioration des performances grâce à l’électrification.

La technologie électrique adaptable à d’autres classiques

Le processus de conversion d’Arc n’est pas limité au Ford Bronco. Selon Chep et Paul, la technologie est transférable à d’autres voitures classiques. Un autre projet ambitieux envisagé est la conversion d’un « Power Wagon monstrueux ».

Les conversions électriques d’Arc débutent à 75 000 dollars. L’entreprise espère réduire ces coûts à mesure que les prix des pièces et des batteries diminueront.

Une conversion prend généralement 2 à 3 mois, auxquels il faut ajouter 4 à 8 semaines pour l’expédition et la réception des pièces. Pour plus d’informations sur Arc Motors et leurs projets révolutionnaires, leur site web est une mine d’informations.

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter