Cette Tesla Model 3 prend feu après avoir heurté des débris sur la route

ParPhilippe Moureau 20 septembre 2023 à 9h44

Un récent incident met en lumière des questions cruciales concernant la sécurité des véhicules électriques. Devons-nous nous inquiéter?

Un choc sur la route provoque un brasier !

L’incident s’est produit à Newark, New Jersey, quand une Tesla Model 3 de 2022 a pris feu le 13 septembre 2023. Selon un premier intervenant sur les lieux, le conducteur aurait heurté un objet sur la route juste avant que la voiture ne signale un problème critique. Il a pu se garer en toute sécurité et quitter le véhicule avant que celui-ci ne s’embrase.

Le récit de cet incident rappelle étrangement celui des premiers modèles de Tesla Model S. Suite à plusieurs incendies dus à des débris sur la route, Tesla avait finalement renforcé la protection sous la voiture. Néanmoins, la marque a vendu des millions de Model 3 et Model Y sans connaître d’incidents similaires. Cela suggère que ce tragique événement pourrait être un cas isolé.

Source : insideevs.com

Tous les véhicules électriques sont-ils à risque ?

Ce type d’incendie n’est pas exclusif à Tesla. Toute voiture électrique peut potentiellement connaître une défaillance catastrophique de sa batterie en cas de choc. Nous avons déjà vu précédemment les risques que l’on encours en cas d‘incendie d’un véhicule électrique. D’ailleurs, une voiture Xpeng P7 a été sous les projecteurs l’année dernière pour une raison similaire.

Éteindre un incendie de véhicule électrique, comme celui de la Model 3, peut s’avérer complexe. Les batteries au lithium-ion peuvent entrer dans un état appelé emballement thermique. Ce phénomène peut provoquer le rallumage de la batterie même après avoir été éteinte. L’importance de ce phénomène dépend de la chimie de la batterie. Les batteries Tesla varient selon les modèles et les marchés, certaines étant plus susceptibles de s’embraser que d’autres.

Le grand débat : les véhicules électriques sont-ils vraiment plus sûrs ?

Il y a un mythe selon lequel les véhicules électriques seraient plus susceptibles de prendre feu. Cependant, les statistiques montrent que les voitures électriques sont, en réalité, beaucoup moins susceptibles de s’embraser que les voitures à combustion. En effet, pour 100 000 véhicules électriques, on dénombre environ 25 incendies par an. Pour le même nombre de véhicules à combustion, ce chiffre s’élève à 1 530 !

Il est vrai que la majorité des voitures sur nos routes sont des modèles à combustion plus anciens, ce qui pourrait fausser ces statistiques. Toutefois, même avec une augmentation potentielle des incendies de voitures électriques à l’avenir, la différence demeure significative.

Si l’incident de la Tesla Model 3 a de quoi alarmer, il est essentiel de mettre les choses en perspective et de se rappeler que, malgré les risques, les véhicules électriques demeurent une option plus sûre en matière d’incendies. Qu’en pensez-vous ? Partagez votre opinion dans les commentaires !

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter