Actu voiture électrique

Ford révèle son plan choc avec des voitures électriques à moins de 30 000 €

Albert Lecoq

À une époque où la transition vers l’électrique est sur toutes les lèvres, Ford se lance un défi audacieux : rendre les véhicules électriques accessibles au plus grand nombre en proposant d’ici peu des modèles performants à moins de 30 000 euros. Malgré une situation financière tendue avec des revenus déclinants dans le secteur électrique, le géant de l’automobile affiche un optimisme résolu quant à sa capacité à produire des véhicules électriques rentables et abordables dans un futur proche.

Le contexte économique de Ford et l’engagement envers l’électrique

Ford, reconnu pour son portefeuille diversifié comprenant des voitures essences, hybrides et désormais électriques, se trouve à un carrefour financier significatif. La société jouit d’une base solide grâce à son activité de flotte et à la performance de son SUV électrique aux Etats-Unis et au Canada, le Mustang Mach-E, qui se classe juste derrière le Tesla Model Y dans ces pays. Cette solidité est renforcée par une récente baisse de prix sur le Mach-E, également valable en Europe et en France, une stratégie qui a stimulé les ventes et confirmé l’importance de l’accessibilité prix pour les consommateurs.

A lire également :  Kia EV3 : Tout savoir sur le SUV compact électrique coréen à prix cassé

En réponse aux attentes du marché, Jim Farley, PDG de Ford, a promis que la prochaine génération de véhicules électriques de Ford ne sera pas seulement abordable mais également rentable. Cette annonce intervient alors que des concurrents comme Tesla naviguent entre deux eaux avec le projet de la “Model 2”, un véhicule électrique économique.

La stratégie de Ford pour dominer le marché des véhicules électriques abordables

Ford a clairement positionné sa stratégie autour de la production de véhicules électriques à un prix de vente inférieur à 30 000 €, et ce dès l’année prochaine, s’attaquant ainsi à un segment de marché très convoité mais encore peu exploité. L’objectif est de rendre la mobilité électrique accessible à une clientèle plus jeune et moins aisée, qui jusqu’à présent pourrait être exclue du marché en raison des prix élevés.

En parallèle, Ford continue d’élargir sa capacité de production pour ses hybrides tout en développant sa nouvelle ligne de véhicules électriques. La gestion des coûts sera cruciale, surtout dans un contexte de taux d’intérêt croissants qui renchérissent le financement des véhicules plus onéreux. Ford semble avoir une stratégie claire pour maintenir les coûts sous contrôle tout en répondant à une demande de véhicules plus respectueux de l’environnement.

A lire également :  La Tesla Model 3 Ludicrous surprise sur la route : l'arrivée est imminente

La concurrence et le marché des véhicules électriques économiques

Ford n’est pas seul dans cette course à l’électrique abordable. De nombreux acteurs, qu’ils soient chinois, européens ou même américains, cherchent également à capturer une part de ce marché. La compétition s’annonce rude pour séduire les consommateurs sensibles au prix tout en offrant une autonomie et des performances satisfaisantes.

Jim Farley reste optimiste quant à l’avenir de Ford dans ce segment, soulignant une opportunité claire de devenir un leader des véhicules électriques à petit prix. Si Ford réussit à maintenir ses promesses de prix et de performance, cela pourrait non seulement redéfinir les attentes du marché mais aussi positionner l’entreprise comme un acteur prédominant dans l’ère de l’électrification automobile.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires