Jaguar arrête tout et se prépare à la plus grande révolution de son histoire avec la voiture électrique

ParPhilippe Moureau 21 mars 2024 à 6h54

Le constructeur britannique Jaguar, réputé pour ses berlines et voitures de sport à la fois luxueuses et performantes, prend un tournant majeur vers l’électrification. D’ici la fin de l’année, Jaguar va mettre fin à la production de tous ses modèles actuels, essence, diesel et électrique inclus, amorçant une transition nette vers ce futur prometteur et entend dévoiler la première vague de ses nouveaux modèles sur de toutes nouvelles bases, entièrement électriques, marquant ainsi le début d’une nouvelle ère pour la marque.

Une transition stratégique vers le tout électrique

Jaguar, faisant partie intégrante de la compagnie officielle Jaguar Land Rover, se prépare à dire adieu à sa gamme actuelle. La production de la plupart des modèles Jaguar cessera en juin, mais ces véhicules continueront d’être disponibles à la vente jusqu’à l’arrivée de la nouvelle génération l’année prochaine. Cette stratégie vise à garantir un approvisionnement continu jusqu’au lancement des nouveaux modèles, assurant une transition fluide vers le nouveau portfolio de la marque.

Selon Joe Eberhardt, président et PDG de JLR Amérique du Nord, cité par Road & Track, l’objectif est d’avoir un volume suffisant pour maintenir les ventes jusqu’à l’introduction des nouveaux véhicules, tout en préparant le terrain pour une gamme entièrement renouvelée.

Une nouvelle génération de voitures électriques Jaguar

Trois véhicules électriques inédits seront au cœur de la renaissance de Jaguar en tant que constructeur exclusivement électrique. Le premier, un gran tourer quatre places similaire au Porsche Taycan, avec une autonomie estimée WLTP jusqu’à 700 km et un prix de départ de plus de 100 000 euros, sera présenté fin 2024 pour une mise en vente l’année suivante. Selon Road & Track, ce véhicule sera également le plus puissant jamais produit par Jaguar, avec une puissance totale attendue de plus de 575 chevaux pour le modèle haut de gamme.

Les deux autres modèles électriques, prévus pour fin 2025 et 2026, seront construits sur la nouvelle Architecture Électrique Jaguar (JEA), spécialement conçue pour ces modèles et totalement différente de celle du I-Pace. Cette décision marque un changement radical de stratégie pour Jaguar, qui avait précédemment tenté, mais sans succès, de développer un nouveau véhicule électrique phare, projet abandonné après des investissements conséquents, en raison d’une inadéquation avec la vision de la marque, selon l’ancien PDG de JLR, Thierry Bolloré.

La transformation de Jaguar en un constructeur de voitures exclusivement électriques met en lumière l’ambition de la marque de s’adapter aux changements du marché et de répondre aux attentes croissantes des consommateurs en matière d’électromobilité et de développement durable. Cette stratégie audacieuse pourrait non seulement redéfinir l’identité de Jaguar, mais également contribuer de manière significative à la réduction de l’empreinte carbone du secteur automobile. Avec ces nouvelles offres, Jaguar se positionne à l’avant-garde de l’innovation dans l’industrie, prêt à relever les défis de l’avenir et à offrir aux consommateurs des véhicules électriques à la fois luxueux et performants.

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter