La Formule 1 de Sebastien Vettel écrasée par des voitures électriques

ParPhilippe Moureau 8 août 2023 à 9h45

Le 8 août 2023 a marqué un tournant dans le monde de la course de vitesse. Trois des voitures les plus rapides et les plus puissantes du monde se sont affrontées dans une course qui a laissé les fans de sport automobile en extase. Plongeons dans ce duel légendaire qui a vu le Rimac Nevera, le McMurtry Speirling, et la voiture de Formule 1 V8 de Sebastian Vettel s’affronter dans une course effrénée.

La bataille des titans

Lorsqu’on parle de drag races, celle-ci est vraiment exceptionnelle, rassemblant quelques-unes des voitures les plus rapides du monde, dont deux sont des véhicules électriques. Organisée par Carwow sur sa chaîne YouTube officielle, cette production de près de 15 minutes a mis en scène un affrontement entre des géants du monde de l’automobile.

La Rimac Nevera et la McMurtry Speirling se sont imposées comme deux des voitures les plus rapides que le monde ait jamais connues, établissant des records et gagnant des titres prestigieux. Mais comment se comparent-elles au monarque de la F1 ?

La V8 F1, reine du sport automobile

Le véhicule de Formule 1 V8, dans lequel Sebastian Vettel a remporté le Championnat du Monde de Formule 1 2012, est un pur-sang de 800 chevaux, propulsé par un moteur V8 de 2,4 litres. Bien que moins puissante que les deux autres, elle est aussi la plus légère, pesant environ 700 kilogrammes.

D’un autre côté, la Rimac Nevera est mue par un système électrique quadrimoteur qui peut produire 1 914 ch, et pèse environ 2 300 kg, en partie à cause de son énorme batterie de 120 kilowattheures.

McMurtry Speirling, une étoile montante

Moins connu mais tout aussi impressionnant, le McMurtry Speirling pèse moins de la moitié de la Nevera et est alimenté par deux moteurs électriques développant environ 1 000 ch. Il possède également un système de ventilateurs générant une force d’appui étonnante de 2 000 kg, mais sa vitesse maximale est limitée à 241 km/h, contrairement à la Nevera qui peut atteindre 412 km/h.

La suprématie de la F1 dans les virages

Bien que la course en ligne droite ait été le théâtre d’une bataille acharnée, il ne faut pas oublier un aspect fondamental de la course automobile : la maîtrise des virages. Sur un circuit complet, avec ses courbes et ses virages serrés, la F1 n’a plus aucun concurrent. Sa légèreté, couplée à une aérodynamique soigneusement conçue et à un châssis hautement réactif, lui confère une supériorité incontestée dans ces zones cruciales. Alors que les hypercars électriques peuvent dominer les lignes droites avec leur puissance brute, la V8 F1 de Sebastian Vettel demeure la reine incontestée des circuits, une machine taillée pour la précision et l’excellence, qui continue à éblouir les amateurs de sport automobile dans chaque virage qu’elle négocie. La F1 reste, en fin de compte, l’incarnation de la perfection en course automobile.

Qui est votre favori ?

Avec une puissance totale combinée de 3 714 ch, cette course a été un spectacle à ne pas manquer. Mais lequel de ces monstres de puissance est votre favori ? Comme toujours, nous attendons vos réactions et commentaires, après avoir regardé la vidéo en haut de cette page.

Aucune course de drag n’a été aussi électrisante que celle-ci. La question demeure : êtes-vous prêt·e·s pour le prochain affrontement ?

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter