Actu voiture électrique

Les acheteurs de voitures électriques reviennent au thermique… sauf chez Tesla

Albert Lecoq

Loin de la loyauté sans faille des aficionados de Tesla, une nouvelle étude révèle que les acheteurs de véhicules électriques d’autres marques ne restent pas forcément fidèles à l’électrique. Enquête sur cette surprenante tendance !

Les véhicules électriques, un amour éphémère pour certains?

S’il est bien une marque de voiture électrique qui bénéficie d’une loyauté sans faille, c’est Tesla. Cependant, d’autres marques de véhicules électriques peinent à garder leurs clients fidèles à l’électrique. Une étude récente de S&P Global Mobility révèle qu’en dehors de Tesla, près de la moitié des ménages qui ont opté pour un véhicule électrique reviennent à un véhicule à combustion lors de leur achat suivant. Serait-ce un reflet des marques elles-mêmes plutôt que du concept de voiture électrique ?

Selon cette même étude, 52,1% des ménages possédant un véhicule électrique (hors Tesla) sont restés fidèles à ce type de véhicule cette année jusqu’en juillet. Ils ont certes gardé la motorisation électrique, mais ont parfois changé de marque, souvent en faveur de Tesla. Les propriétaires de Nissan et Chevrolet, par exemple, restent les plus fidèles à l’électrique, avec des taux de 63,2% et 60,6% respectivement. Toutefois, la Tesla Model Y reste la préférence pour un suivi d’achat pour les ménages Nissan Leaf.

A lire également :  Skoda dévoile son petit SUV électrique à 25 000 € avec beaucoup plus d'autonomie que la Renault 5 E-Tech

La fidélité, une question de choix ?

Les analystes pensent que proposer plus d’options de véhicules électriques pourrait aider les constructeurs à conserver la loyauté des clients. Actuellement, Nissan et Toyota par exemple offrent un choix limité en matière de véhicules électriques, ce qui pourrait expliquer la migration vers d’autres marques comme Tesla.

Il fut un temps où BMW détenait le taux de fidélité le plus élevé pour les voitures électriques. Cependant, ce taux n’a pas bougé depuis trois ans. Avec l’abandon de la BMW i3 et une gamme de plus en plus axée sur des modèles électriques ressemblant à leurs homologues à combustion, le constructeur allemand semble perdre des points.

La Ford Mustang Mach-E offre un autre cas intéressant. Seuls 37,3% de ses propriétaires ont opté pour un autre véhicule électrique, tandis que 45,8% sont revenus à la combustion. Nombre d’entre eux se sont tournés vers des modèles de camionnettes ou de SUV Ford, parfois hybrides. Les analystes y voient un signe que pour certains, le type de véhicule importe plus que sa motorisation.

Les défis de l’infrastructure

L’expansion des gammes de véhicules électriques pourrait inverser cette tendance. Toutefois, une étude de 2021 suggère que les problèmes de recharge jouent un rôle majeur dans le retour vers les voitures à essence. En effet, la disponibilité et la facilité de recharge restent des défis majeurs pour de nombreux propriétaires.

A lire également :  Tesla a discrètement bénéficié de l'aide de Volkswagen pour dominer le marché

Au final, Tesla semble avoir trouvé la formule magique pour fidéliser sa clientèle, mais d’autres constructeurs ont encore du chemin à parcourir pour rivaliser. La bataille ne fait que commencer !

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires