Actu voiture électrique

Les ventes de voitures électriques plongent en Allemagne, mais certains gagnent gros

Albert Lecoq

Le marché des véhicules électriques en Allemagne réserve parfois des surprises, comme en témoignent les dernières données de vente. D’après les statistiques récentes, Volkswagen prend le dessus sur Tesla en termes de nombre de véhicules électriques vendus sur le territoire allemand.

Survol des ventes de voitures électriques en Allemagne

En mai 2024, l’Allemagne a enregistré 236 425 nouveaux véhicules, une baisse de 4,3 % sur un an, mais c’est dans le secteur des voitures électrifiées que l’impact est plus marqué avec un total de 43 746 nouveaux enregistrements. Cette figure représente une diminution notable de 23% par rapport à l’année précédente, avec une part de marché glissant de 22,9% à 18,5%. Un détail crucial à noter est l’absence d’incitations pour l’achat de voitures électriques en 2024, un facteur potentiellement influent sur cette tendance.

Par ailleurs, les immatriculations de véhicules 100% électriques ont connu une baisse significative de 30,6%, portant leur part de marché à 12,6%. En revanche, les véhicules hybrides rechargeables ont témoigné d’une légère hausse de près de 2% en glissement annuel.

A lire également :  L'Europe a démasqué les pratiques sournoises des voitures électriques chinoises
Source : InsideEVs

Comparaison des marques sur le marché électrique

Certaines marques se sont démarquées dans ce contexte fluctuant. Mercedes-Benz, Volkswagen et BMW ont été les chefs de file en mai, avec chacun plus de 5 000 nouveaux véhicules électriquement rechargeables immatriculés. Volkswagen s’est distingué dans la catégorie tout électrique avec 5 174 nouvelles immatriculations.

Tesla semble perdre du terrain avec moins de 1 900 nouveaux véhicules électriques immatriculés. Voici un aperçu plus détaillé des performances par marque en mai 2024 :

  • Mercedes-Benz : 5 925 véhicules (2 441 électriques et 3 484 hybrides rechargeables)
  • Volkswagen : 5 421 véhicules (5 174 électriques et 247 hybrides rechargeables)
  • BMW : 5 244 véhicules (3 346 électriques et 1 898 hybrides rechargeables)
  • Volvo : 3 268 véhicules (1 370 électriques et 1 898 hybrides rechargeables)
  • Audi : 2 858 véhicules (1 550 électriques et 1 308 hybrides rechargeables)
  • Seat : 2 731 véhicules (1 420 électriques et 1 311 hybrides rechargeables)
  • MG : 2 353 véhicules électriques
  • Skoda : 1 950 véhicules (1 920 électriques et 30 hybrides rechargeables)
  • Tesla : 1 896 véhicules électriques
  • Smart : 1 509 véhicules électriques
  • Hyundai : 1 458 véhicules (1 175 électriques et 283 hybrides rechargeables)
  • Kia : 1 452 véhicules (1 055 électriques et 397 hybrides rechargeables)

Le bilan à mi-parcours de l’année 2024

Jusqu’à présent, en 2024, l’Allemagne a accumulé 214 871 nouvelles immatriculations de véhicules électriques rechargeables, affichant une baisse de 7% en glissement annuel. Les voitures électriques représentent maintenant 12% de part avec 140 713 unités, tandis que les hybrides rechargeables connaissent une hausse de 17%, totalisant 74 158 unités.

A lire également :  Le nouveau Kia EV6 arrive avec un nouveau style et plus d'autonomie

Comparant ces chiffres à l’année précédente, où près de 700 000 véhicules rechargeables avaient été immatriculés, il apparaît que 2024 pourrait être un moment de réajustement pour le marché allemand des véhicules électriques.

Les modèles électriques préférés en Allemagne

Le Tesla Model Y demeure le modèle électrique le plus populaire en 2024 malgré une baisse significative des immatriculations. Volkswagen avec ses ID.4 et ID.5, ainsi que Skoda avec l’Enyaq iV, montrent également des chiffres respectables. Voici un aperçu spécifique :

  • Tesla Model Y : 13 316 unités
  • Volkswagen ID.4/ID.5 : 9 291 unités
  • Skoda Enyaq iV : 7 311 unités
  • Volkswagen ID.3 : 6 940 unités
  • Audi Q4 e-tron : 5 670 unités

Ces chiffres mettent en évidence la préférence continue pour des marques solidement établies et pour des modèles qui allient performance et fiabilité.

Impact sur le marché et les consommateurs

La baisse des ventes de véhicules électriques en Allemagne souligne l’importance des incitations gouvernementales et la sensibilité des consommateurs aux politiques de soutien. Dans un environnement sans aides significatives, le coût restant plus élevé des véhicules électriques peut décourager leur adoption malgré les avantages environnementaux reconnus.

En revanche, la résilience de marques telles que Volkswagen et BMW suggère que la confiance des consommateurs reste forte, surtout pour des produits provenant d’entreprises avec un long héritage dans l’innovation automobile.

A lire également :  Pourquoi l'autonomie des Tesla diminue-t-elle avec des jantes plus grandes ?

Tandis que 2024 a offert quelques défis pour le marché des véhicules électriques en Allemagne, la capacité des fabricants à innover et à ajuster leurs stratégies sera cruciale pour stimuler la croissance à l’avenir. Les amateurs de technologie verte devront suivre de près ces évolutions pour mieux comprendre les dynamiques du marché et les opportunités émergentes dans le secteur de l’électromobilité.

Source : InsideEVs

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires