Actu voiture électrique

Mazda fait sa révolution électrique et annonce un nouveau SUV prometteur

Albert Lecoq

Alors que le MX-30 peine à convaincre, Mazda n’est pas prêt de jeter l’éponge dans l’arène des SUV électriques. Présenté en grande pompe lors de l’Auto China 2024 à Pékin, le concept Arata attire tous les regards et marque un tournant audacieux pour le constructeur japonais. Ce SUV, dont la mise en production est prévue pour la fin de l’année prochaine, promet de redéfinir les attentes envers la mobilité électrique avec son design séduisant.

Mazda Arata : Un aperçu prometteur du futur

Développé par Changan Mazda, une joint-venture à parts égales entre Changan Automobile et Mazda, le concept Arata (signifiant “nouveau” ou “frais” en japonais) suggère un renouveau dans l’approche de Mazda concernant les SUV électriques. Ce partenariat stratégique, établi fin 2012, a déjà engendré des résultats impressionnants, et l’Arata pourrait bien en être le joyau.

La production de l’Arata pourrait adopter un nom différent, probablement une désignation alphanumérique telle que “EZ-60”, un nom déjà déposé en Chine et qui s’alignerait avec la nomenclature existante des SUV de la marque. Ce nouveau modèle partage des bases techniques avec des produits existants, mais il transcende un simple changement de badge. Les différences de design sont notables, positionnant l’Arata dans une catégorie supérieure, justifiant ainsi un prix potentiellement plus élevé.

A lire également :  L'invasion des SUV : les conséquences indésirables de la voiture électrique

Design et caractéristiques techniques

L’Arata se distingue non seulement par son aspect extérieur, mais aussi par sa fidélité à la langue de design Kodo, caractéristique de Mazda. Avec ses fenêtres relativement petites et ses lignes épurées, ce SUV adopte un style moderne et audacieux. L’avant et l’arrière du véhicule sont accentués par des phares élégants, et, comme la berline EZ-6, il est doté d’une grille illuminée. Un grand script “Mazda” s’illumine également sur les côtés du véhicule, ajoutant une touche de sophistication.

En tant que concept, l’Arata remplace les rétroviseurs traditionnels par des caméras et élimine les poignées de porte ainsi que l’essuie-glace arrière, proposant un look futuriste et épuré. Un spoiler robuste, traversé par un feu de stop vertical, ajoute une touche sportive inattendue pour un SUV, renforçant l’illusion de “buttresses volantes”, bien que leur fonctionnalité réelle reste à confirmer.

Stratégie de marché et électrification

La décision de Mazda de commercialiser initialement l’Arata en Chine, où il sera fabriqué, s’inscrit dans une stratégie prudente mais nécessaire. Avec l’adoption croissante des véhicules électriques, surtout en Chine, Mazda cherche à établir une présence solide sur ce marché clé avant de potentiellement étendre la distribution à d’autres régions.

Malgré un démarrage timide avec le MX-30, Mazda comprend l’importance vitale de l’électrification pour son avenir. Le lancement de l’Arata symbolise donc plus qu’un simple ajout à leur gamme de produits; il représente un engagement renouvelé envers l’innovation et la durabilité dans un secteur en pleine mutation.

A lire également :  Les batteries de voitures électriques ont une vie après la mort : la preuve en 5 exemples
Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires