Porsche commence à retirer certains modèles thermiques de la vente au profit de l’électrique

ParAlbert Lecoq 1 janvier 2024 à 7h58

Un vent de changement souffle chez Porsche, et il s’agit d’un courant électrique. Porsche, connue pour ses véhicules performants et son prestige, prend un tournant audacieux en retirant plus tôt que prévu son SUV à succès, le Macan thermique, en Europe. Faisons un tour d’horizon de cette transition énergétique remarquable et de ce qu’elle signifie pour l’avenir de la marque.

Le Macan thermique tire sa révérence

Le Macan thermique, fleuron de la gamme Porsche, a su s’imposer sur le marché global avec plus de 68 300 unités vendues jusqu’en septembre, surpassant même son cousin, le Cayenne. Sur le marché européen, le Macan a enregistré 19 799 ventes jusqu’en octobre, dépassant ainsi les 16 485 unités pour le modèle Cayenne, d’après les données de Dataforce.

Ce SUV qui a longtemps été un symbole de performance et de luxe chez Porsche, prévoyait initialement coexister avec sa version électrique. Cependant, un revirement de situation a été annoncé, avec le retrait anticipé du Macan thermique du marché européen dès le printemps prochain.

La réglementation sur la cybersécurité accélère le changement

L’arrêt anticipé du Macan thermique en Europe s’explique par l’introduction de nouvelles réglementations en matière de cybersécurité. Selon Automobilwoche, un quotidien allemand, et des déclarations à Stuttgarter Zeitung, le modèle ne serait plus éligible à une homologation à partir de juillet en raison de ces nouvelles normes. Ces réglementations exigent une évolution du logiciel de cybersécurité dès la phase de développement des véhicules.

Porsche a conclu que la mise à niveau du Macan, conçu avant ces exigences, serait trop coûteuse. En conséquence, les ventes s’achèveront au printemps 2024, afin que les véhicules puissent être enregistrés avant l’échéance du 1er juillet.

Le Macan électrique : Une nouvelle ère pour Porsche

Alors que le Macan thermique tirera sa révérence en Europe, Porsche ne s’arrête pas là. La firme continuera de produire ce modèle pour les marchés hors Europe, prévoyant des ventes pour au moins deux années supplémentaires. Cependant, l’attention se porte désormais sur le Macan électrique, qui marque le début d’une nouvelle ère.

Récemment dévoilé, le Macan électrique s’appuie sur la plateforme PPE et offre jusqu’à 500 km d’autonomie (selon le protocole WLTP). Avec plus de 600 chevaux sous le capot et des capacités tout-terrain, ce modèle promet d’être le plus sportif de sa catégorie. Il offre également une capacité de recharge impressionnante allant jusqu’à 270 kW, permettant de recharger de 10% à 80% en moins de 22 minutes.

Ce nouveau modèle, suivant les traces du Taycan, était attendu en 2022, mais a été retardé jusqu’au début de cette nouvelle année 2024 en raison de retards logiciels.

Un futur électrifié pour Porsche

Le Macan électrique n’est que le début d’une série de lancements électriques chez Porsche. Après le Macan, nous attendons avec impatience l’arrivée de la 718 Boxster électrique en 2025, suivie de près par le très attendu Cayenne électrique, prévu pour 2026.

La décision de Porsche de retirer le Macan thermique en Europe intervient dans un contexte de transition vers l’électrique. La marque fait preuve d’adaptabilité en répondant aux exigences réglementaires et aux attentes du marché, tout en redéfinissant son identité dans l’ère de la mobilité électrique.

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter